Les astres s’animent à Orsay pour La Nuit au cinéma

Les astres s’animent à Orsay pour La Nuit au cinéma

Ce week-end, le musée d’Orsay organise son festival La nuit au cinéma. Quinze jours durant lesquels des réalisateurs célèbres nous offrent leurs visions de la nuit et ses matérialisations. Alors ne passez pas vos soirées de printemps enfermé chez vous, mais venez plutôt vous émerveiller aux projections du musée d’Orsay pour y découvrir la nuit, essence des rêves, animer le cinéma. Un festival qui s’inscrit parmi d’autres événements organisés dans le cadre d’Au-delà des étoiles, les nocturnes du musée d’Orsay.

Que vous ne sachiez pas quoi faire ce weekend ou bien que vous soyez un cinéphile nostalgique le festival de La Nuit au cinéma est pour vous. Un événement organisé par, et dans, le musée d’Orsay du 24 mars au 8 avril, qui regroupe 7 classiques du cinéma. Du premier film américain de Murnau aux classiques intemporels des productions d’outre-Atlantique, en passant par les films novateurs du cinéma italien. La thématique de la nuit, théâtre des pulsions les plus primaires, ou de la métamorphose de notre paysage est abordé à travers sept monuments du septième art.Image result for la nuit au cinémaDe la glaçante Nuit du chasseur de Charles Laughton, à la brumeuse pleine lune de Fog réalisé par John Carpenter, en passant par la mystérieuse Rencontre du troisième type de Steven  Spielberg. Lors de la fantastique nuit au cinéma, les réalisateurs qui ont sut mettre des étoiles dans les yeux de milliers de jeunes rêveurs, feront briller les votre. Sans oublier le terrifiant Vaudou de Jacques Tourneur, et l’angoissant Careful  de Guy Maddin, avant de finalement vous faire bercé par la sublime Voce della luna de Frederico Fellini.

L’événement à été inauguré en beauté par l’Aurore de Friedrich Wilhem Murnau, son classique de 1927. Ou plutôt devrais-je dire son chef d’oeuvre, qui à l’aube du cinéma moderne, à montré la voie à celui-ci par sa technique et sa beauté. Une séance admirablement accompagnée par la prestation du pianiste Paul Goussot. 

Alors durant les 15 jours qui nous séparent de la fin du festival le 8 avril, les rédacteurs de Just Focus seront sur le pas de guerre pour couvrir un maximum de films. Alors courrez au Festival de La Nuit au cinéma et n’hésitez pas à suivre nos critiques sur notre rubrique La Nuit au cinéma.

Laissez votre commentaire