Le FEFFS 10ème édition: 15 au 24 septembre 2017

Le FEFFS 10ème édition: 15 au 24 septembre 2017

Du 15 au 24 septembre 2017, le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg revient pour une 10ème édition! Ce festival, dédié au cinéma fantastique sous toutes ses formes (horreur, science-fiction, thriller, animation, film noir…), s’est vite imposé comme un rendez-vous incontournable. Lancé en 2008 par l’association des Films du Spectre, le FEFFS, non seulement garant d’une programmation éclectique  de qualité, est un véritable évènement convivial.

Chaque année sont conviées des personnalités à faire pâlir d’envie les morts-vivants du récemment défunt George A. Romero, lui-même invité d’honneur du festival en 2011. On peut ainsi noter les présences successives de William Lustig, Joe Dante, Toby Hooper, Roger Corman, Mick Garris, Catherine Breillat, Lamberto Bava, Ruggero Deodato, et la liste est encore longue.

Quelle que soit la forme, film indépendant, film à plus gros budget ou documentaire, le festival offre aux productions internationales souvent en mal de distribution, une visibilité non négligeable.

Le FEFFS 2016, dont l’invité d’honneur n’était autre que Dario Argento (rien que ça!), a participé à révéler une petite pépite du genre. Récompensé par le Prix du Public et l’Octopus d’or, Grave, réalisé par Julie Ducournau, a été par la suite très largement salué à travers le monde aussi bien par le public que par la critique.      

L’année passée, le public a également eu le privilège de découvrir l’étonnant Swiss Army Man, de Daniel Kwan et Daniel Scheinert, qui n’a pas connu en France de sortie en salle. Le film met en scène un cadavre pétomane, interprété par Daniel Radcliffe, qui noue une amitié avec Hank (Paul Dano), jeune homme errant et suicidaire.

Le FEFFS est donc l’occasion idéale pour apprécier aussi bien des productions de réalisateurs confirmés que des productions de talents émergents.

Pour sa 10ème édition, le festival s’ouvrira avec le film d’horreur américain Ça d’Andy Muschietti, adaptation du best-seller éponyme de Stephen King. Le réalisateur emblématique du Nouvel Hollywood, William Friedkin, connu pour avoir mis en scène en 1973 L’Exorciste, sera quant à lui l’invité d’honneur.

Parmi les premiers films déjà annoncés, on peut mentionner dans la compétition internationale La lune de Jupiter du réalisateur hongrois Kornel Mundruczo et Mise à mort du cerf sacré de Yorgos Lanthimos, tous deux révélés au dernier Festival de Cannes, mais aussi Kaleidoscope de Rupert Jones, Double Date de Benjamin Barefoot, ou encore The Endless de Justin Benson et Aaron Moorhead.

Dans la catégorie Crossover, entre thrillers et comédies noires, ont été sélectionnés: Bitch de et avec Marianna Palka, Super Dark Times de Kevin Phillips, Laissez bronzer les cadavres, d’Hélène Cattet et Bruno Forzani, The Little Hours de Jeff Baena, et enfin, Fashionista, psycho-thriller du réalisateur britannique Simon Rumley.

Le public aura également la possibilité de retrouver l’outrance et la démesure caractéristiques des Midnight Movies.

Les plus de la 10ème édition ?

Une rétrospective entièrement dédiée à la SF (Ghost in the Shell et Bienvenue à Gattaca entre autre), le concept de drive-in remis au goût du jour, la possibilité de participer à l’une des plus grandes Zombie Walk d’Europe, du retrogaming et des bornes d’arcade, l’organisation de Master Class, conférences, expositions, ateliers pour enfants, sans oublier le Village Fantastique et l’Indie Game Contest (IGC).

Le FEFFS n’a pas à s’inquiéter de savoir s’il satisfait le grand public ou le cinéphile exigeant. En faisant se côtoyer au sein d’un même évènement cinéma commercial et cinéma indépendant, le festival démontre une programmation intelligente et curieuse qui ne peut être qu’un pari réussi! Le FEFFS est un monstre, un monstre de générosité pour les amoureux du genre fantastique.

Laissez votre commentaire