La sélection complète du « Champ Elysées Film Festival » se dévoile !

La sélection complète du « Champ Elysées Film Festival » se dévoile !

Depuis sa création en 2012 par Sophie Dulac, Le Champs Élysées film festival s’est imposé comme un sacré rendez vous dans le paysage cinématographique. Le festival réunie entre autres films indépendants américains et français et avant première de films assez attendues. Cette année encore, le festival est très complet.

Voici un petit tour d’horizon des films en compétition ainsi que le jury du festival.

Présidé par Jérémy Irons (Oscar du meilleur acteur pour « Le mystère Von Bulow ») et Émilie Dequenne (Rosetta), le festival se tiendra du 10 au 16 juin 2015.
Cette année les personnalités invités sont les réalisateurs : William Friedkin (L’exorciste), Alan Parker (Midnight Express), Josh et Benny Safdie et Euzhan Palcy (Rue Cases Nègres).


La sélection officielle sera composée de:

 

Soirée d’ouverture:

« Valley of Love » de Guillaume Nicloux

Casting : Isabelle Hupert, Gérard Depardieu, Don Wagner

Genre : Drame

Synopsis Isabelle et Gérard ont perdu leur fils il y a six mois. Pourtant, ce dernier leur a adressé une lettre dans laquelle il donne rendez-vous à ses parents dans «La vallée de la mort», en plein coeur desEtats-Unis. Malgré l’absurdité de la situation, le père et la mère ont décidé de s’y rendre et de l’attendre.


Longs métrages indépendants américains :

  • « Applesauce » d’Onur Tukel
Genre : Comédie dramatique.
Casting : Max Casela, Trieste Kelly Dunn, Jennifer Prediger
Synopsis : Tous les mardis soir, l’animateur de radio Stevie Bricks invite ses auditeurs à appeler pour raconter leurs histoires. Et ce soir, Ron Welz est prêt à raconter la sienne. Mais très vite, il est rattrapé par son passé. Quand il reçoit des membres humains par la poste, sa vie s’écroule. Qui le tourmente ? Son étudiant insolent ? Son meilleur ami ? Sa femme ? Il y a huit millions de personnes à New York, huit millions de suspects…
  • « 6 YEARS » d‘Hannah Fidell
Genre : Drame.
Casting : Taissa Farmiga, Ben Rosenfield, Lindsay Burdge
Synopsis : Dan et Melanie ont 20 ans. Ils sont ensemble depuis six ans et s’aiment depuis l’enfance. Mais quand la maison de disques dans laquelle Dan fait son stage lui propose un emploi, leur couple est mis à rude épreuve. Entre sa carrière et sa relation avec Mel, il doit choisir. Quel avenir pour leur couple ?
 
  • « CARTEL LAND » de Matthew Heineman
Genre : Documentaire.
Synopsis : Mexique. Dans un petit village du Michoacán, José Mireles, un physicien qui se fait appeler El Doctor, est à la tête d’Autodefensas, un mouvement citoyen contre le Knights Templar, le plus redoutable cartel de drogue de la région qui sévit depuis plusieurs années. Parallèlement, dans la Vallée de la Cocaïne, ce canyon désertique de 84 kilomètres de long dans l’Arizona, le vétéran Tim ‘Nailer’ Foley et son groupe paramilitaire Arizona Border Recon luttent contre l’invasion de
la guerre des cartels mexicains en Arizona.
 
  • « FRANNY » de Andrew Renzi
Genre : Drame.
Casting : Richard Gere, Dylan Baker, Cheryl Hines
Synopsis : Francis Watts, « Franny », est riche, beau et célibataire. Alors où est le problème ? Le problème, c’est qu’il a 60 ans et qu’il n’a pas accompli grand-chose. Dans un effort désespéré pour recommencer une nouvelle vie, ce philanthrope drogué aux pilules va s’immiscer dans la vie d’un jeune couple.
"Franny" avec Richard Gere
« Franny » de Andrew Renzi, avec Richard Gere
  • « THE ROAD WITHIN » de Gren Wells

Genre: Comédie.
Casting: Avec : Robert Sheehan, Dev Patel, Zoë Kravitz

Synopsis : Vincent est atteint du syndrome de Gilles de la Tourette. Il vient de perdre sa mère et se retrouve ainsi face à son père avec qui il est en froid depuis quelques temps. Ce dernier craignant que son fils vienne compromettre sa carrière politique, il envoie Vincent dans une clinique spécialisée. Sur place, le jeune homme tombe amoureux de Marie, une jeune anorexique. Ensemble, ils décident de s’enfuir, entraînant malgré eux Alex, le colocataire de Vincent, qui souffre de TOC. Le trio s’embarque alors dans un voyage inoubliable, dont le but est de répandre les cendres de la mère de Vincent dans l’océan.
  • « NASTY BABY » de Sebastián Silva

Genre : Comédie dramatique. Casting : Sebastián Silva, Tunde Adebimpe, Kristen Wiig.

Synopsis : Nasty Babyest l’histoire de Freddy et Mo, un couple de Brooklyn qui, pour avoir un enfant, se fait aider par une amie, Polly. Le film suit l’aventure du trio vers la parentalité, et son quotidien dont l’équilibre est de plus en plus menacé par « L’évêque », un voisin qui les harcèle. La situation prend un tournant dramatique qui vient alors compromettre tous leurs projets.
  • « WELCOME TO LEITH » de Michael Beach Nichols et Christopher K. Walker

Genre : Documentaire.

Synopsis : Welcome to Leith est un documentaire relatant la tentative de prise de pouvoir de Craig Cobb, zélateur de la Suprématie Blanche, dans une petite ville du Dakota du Nord. A mesure que son attitude devient menaçante, les tensions montent et les habitants de la ville cherchent désespérément à se débarrasser de cet intrus. Ce documentaire tente de démontrer comment nos principes démocratiques sont remis en question lorsqu’ils sont poussés à l’extrême.
"Welcome to Leith"
« Welcome to Leith » de Michael Beach Nichols et Christopher K. Walker

Courts métrages américains :

« A dinner for Few » de Nassos Vakalis. Animation
« El Camino solo » de Shawn Telford. Comédie Dramatique
« Congratulations, Josh ! » de Josh Eiserike. Comédie
« Drone » de Justine S. Lee. Drame
« The girlfriend game » de Armen Antranikian. Drame
« Meditation » de Francisco Lorite
« Scheherazade » de Mehrnoush Aliaghaei. Horreur
« Wait’til the wolves make nice » de Jessica dela Merced. Drame
« What’s eating dad » de Michael Goldburg
"Scheherazade" de Mehrnoush Aliaghaei
« Scheherazade » de Mehrnoush Aliaghaei

Courts métrages français (sponsorisé par la chaîne HD1 :

« Corto » d’Alex de Vigan. Comédie
« Duo » de Janis Aussel, Elsa Boyer, Marie-Pierre Demessant, Dorian Lee, Laurent Moing, Guitty Mojabi, Aron Bothman. Animation
« Engrenage » de Swan Chesnel, Léonard Mercier, Etienne Gaulupeau, Fabien Rosier. Drame
« Les frémissements du thé » de Marc Fouchard. Comédie Dramatique
« J’aurais pas dû mettre mes clarks » de Marie Caldera. Comédie
« Jonathan’s chest » de Christopher Radcliff. Drame/Thriller
« L3.0 » de Alexis Decelle, Cyril Declerq, Vincent Defour, Pierre Jury. Science-Fiction
« Marthe » de Anne Claire Jaulin. Drame
« No news from home » de Patrick Zocco. Drame
« She walks » de Victoria Visco. Comédie Dramatique
« TGV » d’Émilie Noblet
« This new generation » de Tom Leeb. Comédie
« Vocation » de Arno Ximenes
« L3.0 » de Alexis Decelle, Cyril Declerq, Vincent Defour, Pierre Jury
« L3.0 » de Alexis Decelle, Cyril Declerq, Vincent Defour, Pierre Jury

En même temps que la sélection officielle, une sélection parallèle se développe avec notamment le prix du Jury Lycéen produit par TCM Cinéma où des films incontournables sont diffusés avec entre autres :

« The Blues brothers » de John Landis (1980). Comédie (Version restaurée)
« Le chanteur de Jazz » d’Alan Crosland (1927). Musical/Drame (Version restaurée)
« Citizen Kane » d’Orson Welles (1941). Drame (Diffusé exceptionnellement en pellicule 35 mm)
« Le convoi de la peur » (1977). Drame/Thriller (Director’s cut, Version restaurée)
« Géant » de George Stevens (1956). Drame (Version restaurée)
« L’homme au bras d’or » d’Otto Preminger (1955). Drame/Romance (Version restaurée)
« Les innocents » (1961) de Jack Clayton. Fantastique/Horreur (Version restaurée)
« La prisonnière du désert » de John Ford (1956). Western (Version restaurée)
« L’usure du temps » d’Alan Parker (1982). Drame (Version restaurée, en présence du réalisateur)
« La vie passionnée de Vincent Van Gogh » de Vincente Minneli (1956). Biopic (Version restaurée)
« Citizen Kane » d'Orson Welles (1941)
« Citizen Kane » d’Orson Welles (1941)

A tout cela s’ajoute des films cultes, méconnus ou rares : Les redécouvertes :

« L’arrestation » de Raphaël Rebibo (1975). Drame (Version restaurée, en présence du réalisateur)
« Ascenseur pour l’échafaud » de Louis Malle (1957). Drame/Policier (Version restaurée)
« Le bal des maudits » d‘Edward Dmytryk (1958). Drame/Guerre (Version restaurée)
« Cape et poignard » de Fritz Lang (1946). Policier/Romance (Version restaurée)
« Des amis comme les miens » d’Otto Preminger (1971). Drame/Comédie (Version restaurée)
« J’accuse » d’Abel Gance (1919). Drame (Version restaurée, Ciné-concert)
. Drame (Version restaurée, en présence d’Anna Karina, diffusion pour les 50 ans du film)
« The Rose » de Mark Rydell (1979). Drame/Musical (Version restaurée)
« Un cœur en hiver » de Claude Sautet (1992). Romance (Version restaurée)
« La vallée de la peur » de Raoul Walsh (1947). Western (Version restaurée)
« Pierrot le fou » de Jean Luc Godard (1965)
« Pierrot le fou » de Jean Luc Godard (1965)

Le festival se démarque par des thèmes qui lui sont propres. Cette fois ci, il s’agit d’atmosphères urbaines avec les représentations de la ville de Détroit au cinéma :

« 8 Mile » de Curtis Hanson (2002). Drame
« Detropia » d’Heidi Erwing et Rachel Grady (2012). Documentaire
« Gran Torino » de Clint Eastwood (2008). Drame
« Motown : La véritable histoire » de Paul Justman (2002). Documentaire
« Robocop » de Paul Verhoeven (1987). Science Fiction
« Gran Torino » de Clint Eastwood (2008)
« Gran Torino » de Clint Eastwood (2008)

Ou encore l’imaginaire américains, avec le désert au cinéma :

« Arizona Dream » de Emir Kusturica (1993). Comédie Dramatique
« Gerry » de Gus van Sant (2003). Drame
« Lake of Los Angeles » de Mike Ott (2014). Drame
« Rubber » de Quentin Dupieux (2010). Comédie/Horreur
« Twentynine palms » de Bruno Dumont (2003). Drame
« Rubber » de Quentin Dupieux (2010)
« Rubber » de Quentin Dupieux (2010)

Le festival propose également des séances pour le jeune public :

« Fantastic Mr. Fox » de Wes Anderson (2010). Animation
« Ciné Concert » Série de courts métrages musicales pour enfants
« Du Rififi chez les mêmes » d’Alan Parker (1976)
« Fantastic Mr. Fox » de Wes Anderson (2010)
« Fantastic Mr. Fox » de Wes Anderson (2010)

Soirée de cloture :

 

« Les bêtises » de Rose et Alice Philippon
Genre : Comédie
Casting : Jérémie Elkaïm, Jonathan Lambert, Alexandre Steiger, Sara Giraudeau, Alexandre Steiger, Anna Alvaro, Jacques Weber
Synopsis : François, la trentaine, lunaire et maladroit, est un enfant adopté. Pour rencontrer sa mère biologique, il s’introduit dans une fête organisée chez elle, se faisant passer pour le serveur. Il se retrouve alors au service d’une famille dont il ignore tout, la sienne.
« Les bêtises » de Rose et Alice Philippon
« Les bêtises » de Rose et Alice Philippon

Enfin, tout au long du festival, des avant premières événements sont organisés :

 

« Asphalte » de Samuel Benchetrit, Drame. Avec Isabelle Hupert, Gustave Kervern
« Daddy cool » de Maya Forbers. Comédie Dramatique. Avec Mark Ruffalo, Zoé Saldana
« The Guard » de Peter Sattler. Guerre/Drame. Avec Kristen Stewart, John Carroll Lynch
« Hors de portée » de Jean Baptiste Léonetti. Thriller. Avec Michael Douglas, Jeremy Irvine
« La résistance de l’air » de Fred Grivois. Drame. Avec Reda Kateb, Ludivine Sagnier
« Spy » de Paul Feig. Action/Comédie. Avec Melissa McCarthy, Rose Byrne, Jude Law
« La volante » de Christophe Ali et Nicolas Bonilauri. Thriller. Avec Nathalie Baye. Malik Zidi
« The Guard » de Peter Sattler.
« The Guard » de Peter Sattler.

Plus 3 avants premières surprises gardées secrètes par l’organisation du festival !

Encore une fois, nous pourrons compter sur un festival extrêmement complet, à l’image de tous les longs métrages cités ci dessus !
Découvrez la bande annonce du Champs Élysées Film Festival

Laissez votre commentaire