La Russie interdit La Belle et la Bête au moins de 16 ans

La Russie interdit La Belle et la Bête au moins de 16 ans

Le réalisateur Bill Condon a confié que La Belle et la Bête (avec Emma Watson et Dan Stevens) contenait le « premier moment exclusivement gay » de l’histoire de Disney. Cette information n’a pas plu à Vitali Milonov, député ouvertement homophobe et membre du partie Russe unie (parti majoritaire du président Vladimir Poutine).

Celui-ci a déposé une demande d’interdiction totale du film, afin de « préserver la jeunesse de la dépravation de ce monde, de préserver la pureté des enfants, de les prémunir contre un phénomène dangereux et nocif. » Après étude, le ministère de la Culture a pris la décision de l’interdire au moins de 16 ans.

Le député a évoqué une loi votée par la Douma en 2013 (dont il était à l’origine) qui prévoit des amendes pour tout « acte pro-gay devant mineur ». Selon Milonov, la comédie musicale serait une « propagande flagrante et éhontée du péché et des relations sexuelles perverses ». Rappelons qu’en Russie, l’homosexualité était considérée comme un crime jusqu’en 1993 et comme une maladie mentale jusqu’en 1999. Les manifestations pro-LGBT dans l’espace public sont empêchées et l’homophobie s’exprime ouvertement.

Le passage en question survient à la fin de l’histoire quand Le Fou (Josh Gad) se rend compte qu’il a des sentiments pour Gaston (Luke Evans). Les critiques qui ont vu le film jugent que cet extrait n’a pas une si grande importance.

En parallèle, un cinéma de l’Alabama aux Etats-Unis a décidé de ne pas diffuser La Belle et la Bête pour des raisons religieuses. En effet, les propriétaires n’ont pas voulu « compromettre les enseignements de la Bible » et préfèrent montrer essentiellement des « films familiaux », « sans se soucier de sexe, de nudité, d’homosexualité ou de langage grossier ». L’information était publiée sur la page Facebook du cinéma, mais le post a été supprimé.

La réadaptation du dessin animé de 1991 sortira le 22 mars en France. La bande annonce :

Leave a Comment