Kung Fury : un long-métrage arrive avec Michael Fassbender au casting  !

Kung Fury : un long-métrage arrive avec Michael Fassbender au casting !

Le réalisateur suédois David Sandberg, revient pour une suite de Kung Fury : un long métrage avec Michael Fassbender Le court-métrage avait établi un record en 2013, en amassant 630 000 dollars par le biais de la société de crowdfunding Kickstarter. 

Kung Fury, court-métrage de 30 minutes disponible sur YouTube, se veut décalé, un nanar poussé à l’extrême. Il reprend les thématiques de séries B des années 80 en poussant tous ces aspects au maximum. On se retrouve donc avec un agent de police américain, ayant appris le secret de l’art ancestral du Kung-fu, qui doit tuer un autre maître Kung-fu des années 40 : le Kung Führer. A l’aide du génie de l’informatique Hackerman, il hacke le temps et voyage au temps du dieux nordique Thor et des laser-raptor pour enfin arriver en Allemagne nazie.

Au-dessus de l’histoire imprégnée de la pop-culture des années 80, le court-métrage est visuellement très beau. Kung fury a connu un énorme succès, sous-titré en 23 langues et avec 29,5 millions de vues, une suite était attendu de pied ferme par les fans.

Depuis longtemps annoncée par David Sandberg, c’est aujourd’hui officiel il y aura bien une suite, un long-métrage hollywoodien. Le réalisateur s’offre même Michael Fassbender. On ne connaît pas plus de détails sur le rôle de l’acteur (peut-être le nouveau bras droit du Kung Führer). On retrouvera aussi David Hasseloff qui avait déjà fait une apparition dans le court-métrage.

De nouveaux détails devraient arriver sous peu. On espère que la suite gardera son essence, son humour et qu’elle saura nous surprendre comme l’avait fait le premier volet. Pour se préparer à cette suite, vous pouvez voir ou revoir le court-métrage et vous trouverez, en bonus, le clip délirant de David Hasseloff. Affaire donc à suivre.

 

Kung Fury

 

David Hasselhoff – True Survivor

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.