Finies les mains baladeuses pour Harvey Weinstein !

Finies les mains baladeuses pour Harvey Weinstein !

C’est le scoop de la semaine ! Le producteur Harvey Weinstein est officiellement accusé d’harcèlement sexuel et de viols par plusieurs actrices du monde entier. Il en aura fallu du temps pour que son cas soit enfin reconnu sur la place publique !

Jeudi dernier, le New York Times publiait un article où il annonçait que le célèbre nabab de la production hollywoodienne avait été viré par le conseil d’administration de son entreprise. La Weinstein Company, fondée en 2005 par les frères Bob & Harvey Weinstein, pour succéder à leur précédent bébé Miramax, est un pilier majeur dans l’industrie cinématographique américaine. Après le rachat de Miramax par Disney en 2003, la nouvelle entité fut créée, intégrant en son sein Dimension Films, la société de production à succès de Bob spécialisée dans les films de genre. Les Weinstein sont des grands amis de Quentin Tarantino et leur influence est souvent porteuse d’Oscars. Les Weinstein ont récolté plus de 300 nominations aux statuettes dans leur carrière ! On se rappelle que la distribution hyper médiatique de The Artist avait, en partie, plu à l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences (les votants pour les Oscars). 

Cependant, derrière la figure de cinéphile qu’est Harvey Weinstein se cachait visiblement un prédateur sexuel malsain. C’est ici que réside la tristesse qui peut émaner de cette révélation. Avec Harvey Weinstein on se débarrasse d’un violeur mais on perd un grand amoureux du cinéma, qui a œuvré toute sa vie pour faire avancer cette industrie. Toutefois, la passion ne pardonne pas l’immoralité. L’image véhiculée du producteur américain avec le cigare et toutes ses actrices à ses pieds est le reflet de qui est vraiment Harvey. Pour aller plus loin, Peter Biskind a publié un livre aux éditions du Cherche Midi en 2006 – traduit Sexe, Mensonges et Hollywood  – qui ne cachait pas les pulsions sexuelles malsaines du co-fondateur d’une des sociétés de production/distribution majeure d’Hollywood. Ce n’était un secret pour personne à Hollywood mais faute de preuves concrètes, aucune attaque sereine n’a pu être déclenchée contre lui. Le cas Weinstein est complexe car il appelle au soutien financier du parti démocrate de Barrack Obama ou Hillary Clinton, et son influence va jusqu’à faire taire les journalistes les plus bavards. Tout le monde le savait mais personne n’en parlait car Harvey peut briser une carrière en un claquement de doigts !

Du côté de l’accusation, Asia Argento a confié au New Yorker que le producteur avait abusé d’elle à plusieurs reprises et ce pendant cinq années. Tout a commencé en 1997 dans une chambre d’hôtel sur la Côte d’Azur où elle aurait eu une relation sexuelle orale non consentie. Elle avoue également que son absence de décision réelle sur le moment l’ont emmuré dans un silence de culpabilité. D’où ces révélations interviennent vingt ans après les faits. Evidemment la peur de l’individu est à prendre en en compte. L’article de Ronan Farrow est très bien rédigé et traite du problème avec précision et pertinence. Le fils de l’actrice Mia Farrow a conduit une enquête de dix mois où il a recueilli le témoignage de treize femmes. Un enregistrement radio non-autorisé et très compromettant du NYPD servira d’introduction à cet article : http://video.newyorker.com/watch/harvey-weinstein-caught-on-tape

Gwyneth Paltrow avoue avoir subi de nombreuses avances de la part du producteur dès ses 22 ans. Harvey Weinstein est l’homme qui a lancé sa carrière, mais à quel prix… Brad Pitt, le boyfriend de l’actrice à l’époque a rappelé au Times qu’il se serait expliqué avec Harvey, le prévenant de ne jamais retenter la chose avec sa copine. 

Emma de Caunes a pu assister malgré elle aux élans lubriques du producteur. Rencontrée à Cannes par Weinstein en 2010, l’actrice, déjà bien établie dans le milieu à cette époque, reçut un appel d’Harvey qui l’invitait au Ritz pour lui parler d’un projet de film. Harvey trouva le prétexte que le script était dans sa chambre pour que l’actrice le suive. Emma de Caunes témoigne que le producteur est apparu sous ses yeux nu, « prêt à l’ouvrage ». Avec tout son courage et son expérience, elle a refusé les avances devant un Harvey incrédule et confiant par ses tentatives réussies dans le passé. Pour connaître toute l’histoire, on vous renvoie une nouvelle fois à l’article de Farrow dans la septième partie.  

La liste de ses victimes est bien trop longue et un éclairage au cas par cas prendrait des pages entières. On peut y retrouver notamment les actrices Judith Godrèche, Angelina Jolie, Rosanna Arquette, Lucia Evans, Mira Sorvino ou des wannabe et collaboratrices de Miramax/Weinstein Company : Ambra Battilana GutierrezEmily Nestor.

La nouvelle a déclenché une vague de soutien aux victimes ainsi que de nouvelles dénonciations contre l’ogre Weinstein. On peut s’attendre à une avalanche de témoignages dans les jours à venir. Meryl Streep, Glenn Close, Kate Winslet et Judi Dench ont toutes commenté sur le sujet. La gent masculine s’est aussi exprimée sur Twitter, notamment le réalisateur Kevin Smith qui doit l’ensemble de sa carrière à l’accusé. Pour en finir, Georgina Chapman, épouse Weinstein depuis 2007 et mère de deux enfants a demandé le divorce. On « attend » la réaction du président américain et de ses collaborateurs (Obama, Tarantino, Jean Dujardin…) que beaucoup apprécient. Gare à l’hypocrisie ! 

Sallie Hoffmeister, une porte parole d’Harvey, nie toutes les accusations pour l’instant. La riche carrière de ce producteur cinéphile semble toucher à sa fin. Il incarne le côté néfaste du cinéma qui vient ternir la richesse culturelle, sociale et humaine que représente cette industrie. On regrette que de tels actes existent encore en 2017 et surtout que l’omerta tarde à être brisée. Un nouveau coup dur pour le cinéma, où le rêve hollywoodien devient un cauchemar et les sourires devant les photographes dissimulent un souvenir encore douloureux. Justfocus reste informé de l’avancée de cette affaire, qui devrait marquer le 7ème art. 

Laissez votre commentaire