Festival d’Annecy 2018, VLOG 3 : rencontre avec la délégation brésilienne

Festival d’Annecy 2018, VLOG 3 : rencontre avec la délégation brésilienne

Cette 3e journée au Festival d’animation d’Annecy s’achève. Au programme deux projections de films en compétition et des rencontres avec la délégation brésilienne.

Le Brésil succède à l’Empire du Milieu en invité d’honneur du Festival d’Annecy. Le pays fête cette année le centenaire de son animation. Parmi les dix films en compétition Tito et les Oiseaux représente le Brésil (que l’on voit ce jeudi). Pour l’occasion on a rencontré Marcia Nejaim Galvao de Almeidia de la société de production Apex Brasil, Leticia Friedrich de la société de production Boulevard Filmes et Celia Catunda de TV PinGuim. Elles nous ont parlé de leur pays, de leurs films, de l’animation brésilienne et de la condition des femmes. Des rencontres résumées dans notre VLOG 3, mais qui seront bientôt réutilisées dans un dossier spécial brésil par les soins de Alexandre Chadha. Ce dernier a également rencontré Eduardo Calvet, réalisateur de Luz Anima Açao, un hommage à l’animation brésilienne. Une intervention qui apparaîtra dans le dossier spécial Brésil de Alexandre. Annecy se met donc aux couleurs du Brésil avec de nombreux reportages, courts métrages, rencontres et long métrages.  

Quant aux projections du jour nous avons assisté à Parvana, une enfance en Afghanistan et à Wall. Le premier est réalisé par Nora Twomey, et est un film d’animation qui raconte la jeunesse d’une jeune fille à Kaboul. Une oeuvre passionnante qui revient sur la condition de la femme. Wall, réalisé par Cam Christiansen, est un documentaire animé sur le conflit entre la Palestine et Israël. Cette production canadienne se concentre sur le mur érigé par Israël et le compare notamment au mur de Berlin. Enfin, Insect de Jan Svankmajer était présenté en séance exceptionnelle. Ce film Slovaque, qui allie stop-motion et prises de vues réelle, s’inscrit directement dans le superbe Alice (1988) déjà réalisé par Jan Svankmajer. 

Tournage montage : Alexandre Chadha et Aubin Bouillé
Crédit photo : Aubin Bouillé 

 

 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.