Avant première de Thor : Le Monde des ténèbres

Avant première de Thor : Le Monde des ténèbres

[toggle_box title= »Loki à la conquête de Paris ! » width= »Width of toggle box »]Loki à la conquête de Paris ![/toggle_box]

C’est ainsi qu’aurait pu s’appeler cet événement !

Hier soir avait lieu l’avant première de Thor, deuxième volume, au grand Rex. L’occasion de voir sur le tapis rouge Natalie Portman et Tom Hiddleston venu à Paris spécialement pour cette occasion. Il est difficile de le nier : la star de la soirée, c’était Loki ! Il a même réussi à éclipser la ravissante Natalie Portman pourtant très attendue…

La soirée a donc commencé avec la diffusion de mini reportages sur le grand écran du cinéma mythique. Les acteurs parlent de leur ressenti, du tournage, de leurs personnages. Quelques extraits du making off illustrent leurs commentaires. Les images nous mettent déjà l’eau à la bouche : décors impressionnants, musique épique et effets spéciaux époustouflants. Le public commente, réagit et l’enthousiasme se fait sentir.

Bientôt les caméras du Rex affichent à l’écran ce qu’il se passe à l’extérieur, ainsi qu’une colonne spéciale Twitter, où les spectateur présent peuvent envoyer leurs impressions en live. Dehors, l’ambiance est beaucoup moins calme et on sent l’excitation des fans venus accueillir les acteurs du film.

    

Une première voiture s’arrête à l’entrée du tapis rouge, déposant Natalie Portman devant un public qui attend parfois depuis le matin même espérant avoir la chance d’approcher la star hollywoodienne. Souriante, élégante, elle signe quelques autographes avant de se diriger vers les journalistes. On la sent un peu réservée, un peu intimidée, mais pleine de douceur et d’attention envers ses fans. Elle s’éclipse discrètement après avoir signer encore quelques autographes pour la traditionnelle séance de photo officielle, qu’elle partage au bras de son compagnon, Benjamin Millepied, futur directeur de l’Opéra Garnier et consultant chorégraphe du film Black Swan. Dans la salle, applaudissement et agitation. L’ambiance se réchauffe.

Alors que Natalie Portman se dirigeait vers les journalistes, une deuxième voiture s’est arrêtée devant le Rex. En sort un Tom Hiddleston pimpant, tout sourire. Et là, c’est l’hystérie qui embrase les fans à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur du Rex. On ne perd pas une seule miette de son parcours jusqu’à l’intérieur du cinéma. Charmant, jovial, très joueur, il prend un malin plaisir à se prendre en photo avec ses groupies. Les spectateurs trépignent à présent d’impatience à l’intérieur. Alors qu’il progresse vers l’entrée, Tom Hiddleton croise Alan Taylor, le réalisateur qui lui aussi prend la pose avec les fans et savoure cette avant première. Devant les photographes, il prendra des poses rigolotes qui feront sourire la salle.

    

L’image à l’écran disparaît et, après quelques minutes, une présentatrice (qui fera aussi office de traductrice) entre sur la scène du Rex. Elle appelle d’abord Jean-François Camilleri, le PDG de Disney Buenavista France qui s’empresse d’accueillir Kevin Feige, président de Marvel Studios, et Louis D’Esposito, le producteur du film.

On sent le public empressé de voir apparaître les acteurs. Mais on annonce l’entrée d’Alan Taylor qui a droit à une réelle et sincère ovation. Enfin, c’est au tour de Tom Hiddleston qui est accueillit avec des hurlements et un tonnerre d’applaudissement qui se prolongent lorsque Natalie Portman le rejoint sur la scène.

    

Commence alors une brève interview. Alan Taylor raconte combien ses rencontres avec Anthony Hopkins, puis Natalie Portman l’ont impressionné et à quel point cette aventure fut passionnante et riche pour lui. Natalie Portman parle du plaisir qu’elle a eu de retrouver Chris Hemsworth (retenu sur un tournage, qui a néanmoins fait livrer des roses à l’attention de l’actrice avant la projection) et de se rapprocher de Tom Hiddleston. En effet, le personnage de Jane prend de l’intérêt et ses rapports avec Loki évoluent dans ce deuxième film. Vient ensuite le tour de Tom Hiddleston de s’exprimer. Il insiste alors pour le faire dans la langue de Molière et c’est dans un français quasiment parfait et presque sans accent qu’il s’exprime sur les rapports entre Loki, qu’il incarne à merveille, et son frère Thor. Plein d’humour, il fait rire la salle et enchante avec son effort très apprécié.

  

Mais il est temps pour le film de commencer ! Je laisse le soin à Alice de vous parler de Thor : Le Monde des Ténèbres, mais je vous dirai simplement que le public a été très réactif au film et que l’ambiance était plus qu’agréable. Rire, fan service, cris de joie, applaudissements ont rythmé la séance, faisant de cette avant première un pur moment de cinéma !

Voir la critique de Thor 2 : the dark world

Photos de Noucky

Laissez votre commentaire