Destroyer : Nicole Kidman méconnaissable dans la bande-annonce

Destroyer : Nicole Kidman méconnaissable dans la bande-annonce

Après la série à succès Big Little Lies, l’actrice oscarisée change totalement de look en osant un rôle plus masculin pour marquer son retour. L’actrice n’hésite pas à se grimer et devenir méconnaissable. On la retrouve le regard fatigué, la peau grise et ridée, signant son come-back dans Destroyer. Une prise risque souvent appréciée aux Oscars.

Ce thriller policier est réalisé par Karyn Kusama. On y retrouvera Sebastian Stan (Captain America, Moi, Tonya), Tatiana Maslany (Orphan Black) et Tobby Kebbell (Black Mirror).

Le film se déroulera sur deux époques, Nicole Kidman incarnera le rôle d’Erin Bell, une détective du LAPD qui a longtemps infiltré un gang dans le désert californien, mais qui a mal tourné. Cependant, quelques années plus tard, elle enquête sur un meurtre inexpliqué qui l’amènera à fouiller son passé pour se défaire de ses démons. L’actrice a expliqué son choix de se métamorphoser :

«Je ne peux pas ressembler à Nicole Kidman. Dans la façon dont on va me percevoir, il faut que l’apparence reflète ce qu’il se passe à l’intérieur.»

Le film a été projeté au Festival International du film de Toronto, lors de la conférence de presse, elle a avoué avoir « grandi avec ce genre de films. J’ai regardé [Al] Pacino jouer ces rôles ; j’ai regardé tous les hommes des années 70 avoir la chance de le faire, mais je n’ai pas d’équivalent féminin. C’est excitant en tant qu’actrice d’avoir ce rôle. Ce personnage est aussi très éloigné de moi, ce qui fait partie de l’attrait en tant qu’acteur : aller là où je n’ai pas eu l’occasion d’aller. Je cherche des personnages et des histoires qui me font dire : « C’est nouveau, mais ça reste émotionnellement pertinent. »

Le film sera dans les salles, en France, début 2019.

Bande-annonce Destroyer :

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.