Critique « Traque à Boston » de Peter Berg : Une poignante plongée au cœur des attentats

Critique « Traque à Boston » de Peter Berg : Une poignante plongée au cœur des attentats

Critique « Traque à Boston » de Peter Berg : Une poignante plongée au cœur des attentats

Réalisation

Acteurs

Summary:
Traque à Boston est une agréable surprise et une parfaite immersion au cœur des attentats de Boston commis en 2013.

80%

Bonne surprise

Parler de terrorisme est une chose difficile quel que soit le média. Avec la sortie de « Traque à Boston », on était en droit de craindre une oeuvre soit insipide, soit inutilement violente et explicite. Toutefois, force est de constater que la reconstitution des attentats commis lors du marathon de Boston est une étonnante réussite malgré le sujet délicat. Le film retrace non seulement les attentats de Boston, mais également la chasse à l’homme acharnée menée par les force de l’ordre dans les jours qui ont suivi. 

 

Une film extrêmement réaliste et violent  : 

La mise en scène affreusement réaliste est probablement la plus grande force du film. Avec une utilisation massive de la caméra à l’épaule et un montage volontairement haché, l’immersion au cœur des attentats est concrète et particulièrement poignante. Le film fait monter la pression de minutes en minutes, en se concentrant sur l’urgence et l’horreur d’une telle situation. L’état de choc est discernable aussi bien chez les citoyens que chez les forces de polices et autres pompiers, qui ne savent pas où donner de la tête mais qui cherchent à aider leurs concitoyens du mieux possible. 

Traque à Boston

L’approche humaine des forces de l’ordre est un très bon moyen de rendre palpable une situation d’attentat, type de situation qui paraît généralement floue aux yeux du grands public. Ici, les policiers, pompiers et autres agents administratifs ne sont pas montrés comme des machines de l’Etat sans conscience, mais comme des êtres humains prêts à tout pour aider leurs semblables. Pas de bureaucrates gentils ou méchants, seulement des personnes avec des avis divergents, mais œuvrant dans un but commun : l’arrestation des terroristes ayant commis ces atrocités. Cette façon de casser le manichéisme est plus que bienvenue dans une oeuvre qui se veut aussi réaliste. 

La violence de ce film prend aux tripes de manière particulière. En effet, ce ne sont pas les cadavres ou les blessés qui choquent le plus, mais bien la misère humaine qui fait suite à un tel cataclysme. L’attentat est dépeint non pas comme une atteinte à la vie, mais comme une atteinte à la condition humaine et à la joie de vivre des citoyens du monde. Âmes sensibles, passez votre tour, car si le film est une vraie réussite, la violence qui y est montrée n’est pas supportable par tous…

Le casting cinq étoiles légèrement en retrait : 

Mark Wahlberg, J.K Simmons, John Goodman, Kevin Bacon, Michelle Monaghan… Un casting de luxe qui reste pourtant au second plan de cette histoire vraie. Et ce n’est pas une mauvaise chose… Ces acteurs de talents offrent le charisme nécessaire aux rôles qu’ils sont censés tenir et ils le font avec brio. Mais ils restent toutefois en retrait car ce qui est important ici ce n’est pas le casting, mais l’histoire. La volonté de ce film était de retracer les attentats de Boston de la manière la plus réaliste et humaine possible. 

Traque à Boston 3

Ainsi, chaque acteur prend la place qui est la sienne parmi beaucoup de personnages réels et n’en fait pas plus que nécessaire. Il est à noter toutefois que le personnage principal interprété par Mark Wahlberg a été inventé pour les besoins du film (personnage interprété avec brio au demeurant…). Ce personnage est avant tout la représentation des forces de l’ordre et de leur travail acharné qui leur a permis de mettre la main sur les instigateurs des attentats. 

Traque à Boston est une agréable surprise et une immersion particulièrement réussie dans l’urgence des Attentats de Boston (et dans l’urgence des attentats en général). Sa mise en scène réaliste est parfaitement adaptée à l’histoire qu’elle dépeint et le message d’humanisme rappelle à quel point l’amour et la justice sont des thématiques universelles. Il est vivement conseillé de se pencher sur ce genre de petits films sans prétentions car c’est par ces œuvres que l’on appréhende certaines facettes de la société totalement différemment. 

Leave a Comment