Chill and Cult : Découvrez « Polisse » sur Netflix

Chill and Cult : Découvrez « Polisse » sur Netflix

Chill and Cult : Découvrez « Polisse » sur Netflix

Acteurs

Scénario

Réalisation

Summary:
Nous suivons le quotidien des policiers chargés de protéger les mineurs victimes de graves abus. Film très réaliste, ni surjoué, ni enjolivé.

80%

Film puissant, un électrochoc et des acteurs à la hauteur

Il y a 7 ans, au festival de Cannes 2011, Polisse recevait le Prix du Jury. Un film qui se rapproche presque du reportage immersif, tant la fiction y semble peu présente. Cette fois pas de course-poursuite contre de grands bandits, pas d’enquête sur le dernier braquage, pas d’immersion avec la BAC des banlieues…mais des situations sociales aussi dures que réelles, vécues par des enfants qui perdent leur innocence bien trop tôt.

Douche froide

Pendant deux heures, Maïwenn, la réalisatrice, nous fait suivre le quotidien des membres de la Brigade des mineurs de Paris.
La misère sociale, la pédophilie, le travail forcé des mineurs, le viol… Autant de situations dramatiques auxquelles sont confrontés chaque jour ces policiers, spécialisés dans les affaires impliquant des enfants. Ensemble, ils sont là pour les écouter et trouver des solutions à ces dizaines de très jeunes mineurs, qui perdent brutalement leur innocence dans des circonstances cruelles. Une douche froide qui nous fait ouvrir les yeux sur des situations invisibles dans la vie de tous les jours, mais bien réelles et toujours d’actualité.

 

Immersion 

On suit la vie professionnelle, mais aussi privée de ces policiers. Leurs problèmes de couple, leurs problèmes d’addiction… Pas simple de jongler entre un travail moralement difficile et une vie privée perturbée. D’ailleurs, on se demande parfois quel est le but du film. Dénoncer la réalité crue des crimes montrés à l’écran ou brosser le portrait d’une bande de policiers, dont les galères de la vie privée ont un impact sur leur travail et affectent leurs relations entre collègues ?

JoeyStarr en flic écorché

On aime ou on n’aime pas, mais JoeyStarr y incarne à la perfection un flic sensible, passionné par son métier et dont l’envie de changer les choses le fait plusieurs fois sortir de ses gonds. Quand la hiérarchie ne suit pas, il est celui qui se révolte contre des supérieurs qu’il considère comme insensibles et résignés. Le jeu des autres acteurs est très correct, les dialogues sont vrais, sans retenue. Bref, on s’y croit, la caméra nous emmène au coeur de la situation. A tel point qu’à certains moments, on ne sait plus si l’on regarde un film… ou un documentaire. Les personnages sont authentiques et transmettent leurs émotions au spectateur. On ressent leur sentiment d’impuissance. La fatalité de certains, la rage d’arrêter les coupables chez d’autres. On découvre une équipe de policiers soudée qui malgré les drames qu’ils côtoient au quotidien, s’efforcent de prendre quelques instants pour vivre et pour rire ensemble, en dehors des locaux de police.

Mais plus on avance, plus la situation se détériore entre les membres de la brigade. Des tensions éclatent et s’intensifient. Les conflits se multiplient entre Fred (JoeyStarr) et ses collègues. D’autres personnages se déchirent. La fin est brutale, inattendue. Qui s’occupe de savoir comment on va moralement, quand on passe ses journées à être la personne forte, en aidant les victimes et faisant la chasse aux coupables ? 

 

Un film bien conçu, bien tourné. Un peu rapide par moment. Il aurait peut-être fallu traiter moins d’affaires mais les traiter plus en profondeur.

Ce film est définitivement bouleversant. Il nous fait ouvrir les yeux sur une réalité qui peut nous sembler lointaine ou dont nous n’avons que peu conscience. Cependant, les histoires personnelles des personnages viennent parfois parasiter le déroulement des affaires. Affaires qui s’enchainent d’ailleurs très vite, sans que l’on en connaissent la conclusion. 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.