Cate Blanchett : l’actrice oscarisée présidera le 71ème Festival de Cannes

Cate Blanchett : l’actrice oscarisée présidera le 71ème Festival de Cannes

Déjà auréolée de ses deux Oscars, l’actrice australienne Cate Blanchet s’est vu accorder l’insigne honneur de présider le 71ème Festival de Cannes. Elle devient donc, à 48 ans, la 11ème femme à tenir ce rôle d’envergure. 

« Nous sommes très heureux d’accueillir une artiste rare et singulière, dont le talent et les convictions irriguent les écrans de cinéma comme les scènes de théâtre. Nos conversations, cet automne, nous promettent qu’elle sera une Présidente engagée, une femme passionnée et une spectatrice généreuse. »

Ainsi se sont exprimés le président du Festival Pierre Lescure et le délégué général de l’événement Thierry Frémaux. Si ce choix peut se comprendre d’un point de vue artistique (la carrière de l’actrice étant assez remarquable), c’est surtout en terme de symbole que ce choix s’avère fort. Rappelons le : l’actrice n’avait pas mâché ses mots durant l’affaire Weinstein, considérant qu’un homme de sa stature devait rendre des comptes concernant ses agissements. Celle-ci avait notamment déclaré : 

« Nous aimons toutes être sexy, mais ça ne veut pas dire que nous désirons b***** avec vous ! »

C’est donc une présidente engagée qui succédera au grand Pedro Almodovar, pour une cérémonie qui durera du 8 au 19 mai 2018. Cette décision est lourde de sens et démontre une volonté de la part du Festival de marquer son soutien contre le harcèlement que subissent les femmes au quotidien. Un acte uniquement symbolique certes, mais qui a le mérite de démontrer une position claire concernant les violences endurées par la gent féminine. Le choix spécifique de Cate Blanchett n’est d’ailleurs pas anodin. Après tout, elle n’est pas seulement une des nombreuses voix à s’être élevée contre le harcèlement. Elle est surtout une des première personnes à s’être indignée publiquement du comportement d’Harvey Weinstein (malgré le fait qu’elle ait déjà collaboré avec le bonhomme). En outre, celle-ci est à l’origine, avec d’autres actrices célèbres (telles que Nathalie Portman), de la fondation « Time’s Up ». Ce collectif disposera des fonds nécessaires au soutien des femmes et hommes victimes de harcèlement sexuel. Voilà une association qui risque d’avoir un sacré travail…

Aussi à l’aise dans les films d’auteurs que dans les blockbusters, c’est en toute logique que Cate Blanchett endosse le rôle prestigieux de Présidente du Jury pour ce 71ème festival de Cannes. Peut-on s’attendre à une Présidente aussi engagée que ne le laissent entendre les organisateurs ? Réponse à partir du 8 mai prochain ! 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.