Annecy 2018 – « Un Homme est Mort » d’Olivier Cossu : ce soir sur Arte

Annecy 2018 – « Un Homme est Mort » d’Olivier Cossu : ce soir sur Arte

Note

Annecy 2018 – « Un Homme est Mort » d’Olivier Cossu : ce soir sur Arte

Réalisation

Scénario

Personnages

Summary:
Un film court et intéressant sur le constat d’une classe ouvrière laissée sur le carreau.

63%

Politique, social et touchant

Arte et Olivier Cossu présentent ce mercredi à 22h30 sur la chaîne franco-allemande Un homme est Mort. L’histoire d’ouvriers brestois qui font la grève dans les années 1950. Film politique et engagé, à découvrir ce soir sur Arte.

Quand le cinéma fait écho à la réalité

Ce qui frappe avec Un Homme est Mort, c’est son statut encore totalement actuel. Olivier Cossu l’a bien compris. Comme Stephane Brizé et son récent En Guerre, le cinéaste utilise le cinéma pour toucher le public quant aux conditions de travail déplorables de la classe ouvrière. Mais alors qu’En Guerre utilise une part de fiction, Un Homme est Mort préfère utiliser l’histoire. Olivier Cossu utilise la dimension mémorielle et historique comme reflets de notre société. Il n’y a pas meilleure pédagogie : apprendre des erreurs passées. Son film, inspiré d’une histoire vraie, et adapté d’une bande-dessinée, fait totalement écho aux récentes manifestations qui ont enflammé la capitale. Quand l’histoire donne une leçon.

Ainsi, le spectateur suit un groupe d’ouvriers brimés par leur municipalité, qui vont tenter de se faire entendre. Avec l’aide d’un cinéaste, ils vont filmer leurs conditions de travail et se battre avec l’image plutôt qu’avec leurs poings. Une œuvre pleine de bons sentiments, mais également intelligente, qui permet de prendre du recul sur notre situation actuelle. Olivier Cossu veut rappeler que l’inaction est une forme d’acceptation, avec sa dernière réplique « au moins ils n’auront jamais notre dimanche », suivie d’une mise en garde qui affirme que rien n’est acquis, que le combat est présent en permanence. La dualité entre prises de risques, action et inaction est également au cœur du film : le cinéaste cherche à séparer le courage de la stupidité, l’action de l’inaction. Olivier Cossu est plein de spontanéité. Tandis qu’Arte voulait une happy end, Olivier Cossu est parvenu à tomber dans l’entre-deux avec cette superbe dernière réplique. Un Homme est Mort est une œuvre simple, qui allie 2D et 3D : les décors sont en 2D tandis que les personnages sont en 3D. Politique, social et touchant, Olivier Cossu a tapé dans le mille.

Un film court et intéressant sur le constat d’une classe ouvrière laissée sur le carreau. Diffusé ce soir à 22h30 sur Arte, ne manquez pas Un Homme est Mort présenté à Annecy.

 

 

Bande-annonce d’Un Homme est Mort :

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.