« The House That Jack Built » : la bande-annonce insolente et sanglante du dernier film de Lars von Trier

« The House That Jack Built » : la bande-annonce insolente et sanglante du dernier film de Lars von Trier

De retour à Cannes sept ans après la présentation de Melancholia, Lars von Trier a décidé de bousculer la compétition avec The House That Jack Built, un long-métrage horrifique qui s’annonce bien sanglant. 

Lars von Trier nous trace un chemin tout droit vers les Enfers dans la bande-annonce de son dernier film. Apprêtez-vous à côtoyer un tueur en série machiavélique qui semble diaboliquement bien interprété par Matt Dillon, et à suivre ses séries de meurtres, tous plus violents les uns que les autres (attention spoiler, Uma Thurman ne sortira pas indemne de ce film, ni même de cette bande-annonce). La représentation de l’enfer par von Trier se fait sur fond de David Bowie, est très sanglante et provoque une fascination morbide qui ferait presque sourire, jusqu’à réveiller nos instincts les plus malsains.

Entre une caméra presque documentaire bien agitée et des plans dignes d’une oeuvre d’art, The House That Jack Built s’annonce esthétiquement aussi fascinant que son propos. Les montages alternés ultra-explicites résonnent comme autant de signes d’insolence et de provocation si chers à von Trier et le tout s’annonce excessivement cathartique ; on raconte que le film aurait même fait fuir plusieurs spectateurs lors de ses projections cannoises. Ames sensibles se feraient ici dévorer.

Lars von Trier, comme à son habitude, fait de l’excès sa norme, affichant son nom comme une promesse d’insolence et de violence. On espère que celle-ci ne sera pas déçue. Date de sortie française à venir.

Bande annonce The House That Jack Built de Lars von Trier :

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.