Le 45ème festival international de la BD d’Angoulême : le rendez-vous d’auteurs du monde entier !

Le 45ème festival international de la BD d’Angoulême : le rendez-vous d’auteurs du monde entier !

Cette année, les rédacteurs de JustFocus ont eu la chance de se rendre à Angoulême à l’occasion du 45ème festival international de la BD ! Des auteurs du monde entier y étaient réunis sous la bannière de leurs éditeurs. L’occasion de rencontrer nos auteurs préférés et d’en découvrir de nouveaux !

 

Des rencontres avec des auteurs du monde entier !

 

Aerinn (Chronoctis Express)

Des milliers de personnes se sont rendues ce week-end à Angoulême à l’occasion du 45ème Festival International de la BD pour rencontrer leurs auteurs préférés et pour en découvrir de nouveaux. 

En effet, certains ont eu la chance, par exemple, de rencontrer Hiro Mashima, le célèbre mangaka de la série Fairy Tail. Mais ce n’était pas le seul puisque vous pouviez également rencontrer Naoki Urasawa (Monster), Mikel Janin (Justice League Dark), Alexandre Astier (Kaamelott), Aerinn (Chronoctis Express), Frédéric Benaglia (Adélidélo) et bien d’autres. La liste était présente sur le site officiel du festival ainsi que sur les sites respectifs des éditeurs présents.

Des auteurs Français, Belges, Japonais, Espagnols, Chinois ou encore Taïwanais étaient présents afin de faire découvrir leurs ouvrages, qui, pour certains, n’étaient pas encore parus dans le commerce. Nous pensons notamment à Sourya et son manga Tilla qui sera publié le 02 février prochain chez Ankama Edition. Le fait d’avoir la possibilité de rencontrer les auteurs de tous ces ouvrages permet au lecteur d’en apprécier encore plus le contenu puisque le fait d’avoir parlé avec l’auteur permet de comprendre tout le travail et toute l’implication nécessaire pour la parution de la série en France.

Stand Taïwan Comics
Stand Taïwan Comics

De plus, sur certains stands et notamment Taïwan Comics, vous pouviez découvrir des ouvrages en version originale et dans ce cas précis, en taïwanais. Découvrir les œuvres originales permet de se rapprocher un peu plus du pays dont la série est originaire.

Nous avons également eu le plaisir de retrouver des auteurs que nous avions rencontrés lors de précédentes conventions. Nous pensons notamment au stand de la série Head Trick dont nous avions interviewé les auteurs lors de la Clermont Geek Convention. Retrouver ces auteurs et voir leur progression un an après a été très agréable. 

De plus, des stands vendant des goodies, des figurines, des accessoires ou encore de l’alimentation provenant du Japon a permis à ceux qui en avaient envie, de plonger pleinement dans la culture nippone.

 

 

Des auteurs à portée de main !

 

Naoki Urasawa
Naoki Urasawa en pleine dédicace

Lors de ce festival, nous avons perçu une proximité entre les auteurs et le public, malgré le fait que certains auteurs avaient un nombre de dédicaces limitées, parfois même sur tirage au sort, ce qui a pu en décevoir certains. Mais c’est le problème pour ce genre d’évènement, le nombre de personne souhaitant rencontrer les auteurs étant tellement important, les files d’attente se rallongent en un rien de temps. Les conséquences sont donc que tout le monde ne peut malheureusement pas rencontrer tous les auteurs. C’est pour cela qu’une préparation avant de se rendre au festival est importante, afin de savoir quels auteurs vous avez absolument envie de rencontrer et ainsi arriver plus tôt sur les lieux des dédicaces pour faire partie des chanceux qui rencontreront les auteurs que vous jugez incontournables.

Reno Lemaire
Reno Lemaire (Dreamland)

De plus, le festival n’est pas uniquement dédié au fan de BD puisque de nombreux genres étaient présents. Des BD, comics, manga ou encore livres pour enfants étaient disponibles sur les stands des maisons d’éditions. Il y en avait pour tous les goûts. Et c’est cette diversité qui fait la beauté de ce festival. En effet, vous pouviez rencontrer cette diversité du côté des professionnels, mais pas seulement, vous pouviez également la retrouver du côté du public. Dans les allées, vous pouviez rencontrer des adolescents, des mères de famille ou encore des retraités. Vous pouviez également apercevoir des personnes en cosplay (déguisées) en leur personnage préféré (Wonder Woman, Natsu, Dark Vador, …). Là aussi, vous retrouviez de tous les genres. Mais cette diversité se retrouvait également dans la nationalité des visiteurs puisque vous pouviez croiser des Japonais, des Espagnols ou encore des Belges.

 

 

Des expositions et des rencontres magiques !

 

Fairy tail
Exposition Fairy Tail

Mais le Festival International de la BD n’est pas uniquement composé de stands et d’auteurs en dédicace puisque des expositions étaient organisées aux quatre coins de la ville d’Angoulême. Il y avait également des rencontres avec des auteurs ainsi qu’un battle de dessins.

En effet, pour la venue de Hiro Mashima et de Naoki Urasawa, deux expositions avaient été mises en places pour rendre hommage à ces deux grands auteurs. Vous pouviez (re)découvrir la série Fairy Tail à travers des planches originales retraçant certains passages de la série. Un costume du personnage de Erza Scarlett était également exposé, de quoi faire rêver les fans de Fairy Tail. Vous pouviez également découvrir la nouvelle statue produite par Tsume Art représentant le personnage de Natsu avec Ignir. L’auteur de la série a également découvert la statue pour la première fois à Angoulême. Nous avons eu le plaisir d’admirer cette statue et on doit vous l’avouer, nous en sommes tombés amoureux.

Exposition Naoki Urasawa
Exposition Naoki Urasawa

De plus, vous pouviez également découvrir une exposition retraçant plusieurs oeuvres de Naoki Urasawa. De Billy Bat à Monster, en passant par 20th Century Boys, vous pouviez admirer les planches des plus célèbres séries de l’auteur. Mais ce n’est pas tout, d’autres expositions étaient présentes, comme celle dédiée à la série Titeuf par exemple. 

Certains ont également eu la chance d’assister à une battle de dessins entre Hiro Mashima et Reno Lemaire, l’auteur de Dreamland, une série française. L’occasion de découvrir les deux auteurs en pleine action et d’en prendre plein les yeux.

Des nombreuses animations avaient été prévues pour ces 4 jours de festival, l’occasion de passer un bon moment en présence d’auteurs du monde entier.

 

Le Festival International de la BD est donc un rendez-vous que nous vous conseillons de (re)découvrir. Il s’agit d’un rassemblement d’auteurs du monde entier qui ravira petits et grands, on vous le garantit !

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.