Deadpool de retour dans All-New Deadpool Tome 1

Deadpool de retour dans All-New Deadpool Tome 1

Note

Deadpool de retour dans All-New Deadpool Tome 1

Scénario

Dessin

Summary:
Un divertissement plaisant pour le mercenaire le plus déjanté de l'univers marvel.

70%

Un honnête retour

User Rating: 0 (0 votes)

Deadpool est de retour dans une nouvelle formule : All New Deadpool écrit par Gerry Duggan et dessiné par Mike Hawthorne. Pour ce premier tome intitulé Le Millionnaire Disert, Deadpool est devenu une super star. Il fait dorénavant membre des Avengers qu’il finance en parti, et a créé sa propre boîte de mercenaires. Huit mois se sont écoulés depuis le maxi crossover Secret Wars et les restes de ce terrible affrontement se ressentent encore. Souvenez-vous, Fatalis a pris le contrôle du monde Battleword qui est apparu suite à un mélange de trois réalités alternatives. Une aventure complexe et mouvementée qui réunit un paquet de personnages.

 

Deadpool n’a pas changé 

 

Même si Deadpool apprécie la célébrité et a toujours recherché à se faire apprécier de ses pairs, il reste le grand psychopathe que l’on connait. Deadpool est à la tête d’une équipe de mercenaires intitulée Deadpool Héros à louer qui est un odieux plagiat à l’ancienne équipe de Luke Cage. Petit clin d’œil… Deadpool oblige tous ses sbires à porter le même costume que lui, Wade Wilson veut étendre son nom et sa marque. Néanmoins, un de ses anciens ennemis veut lui faire la peau. Ce n’est autre que Madcap, l’étrange individu au pouvoir de régénération avec lequel Deadpool avait fusionné, ce qui expliquait sa voix dans sa tête (celle avec la typographie jaune).

Niveau histoire, rien de bien nouveau. Deadpool se retrouve aux prises avec un dégénéré de son passé qui veut se venger. Il n’a donc plus ses voix dans sa tête et se sent un peu mieux dans sa peau mais ses méthodes super violentes sont encore d’actualité. L’idée de lui apporter une certaine notoriété n’est pas idiote et est une continuité inévitable du succès du film porté par Ryan Reynolds.

 

Une histoire intéressante mais mineure

 

L’histoire de Gerry Duggan n’est pas dénuée d’intérêt et permet de découvrir ou re-découvrir Madcap. Madcap possède deux pouvoirs surhumains bien distincts. D’abord, il peut guérir extrêmement rapidement de ses propres blessures, qu’elles concernent sa chair, ses os ou ses organes. L’étendue exacte de cette capacité est inconnue mais Madcap a été aperçu en train de récupérer presque instantanément de fractures, d’expulser des balles qui s’étaient logées dans son corps et de récupérer de diverses lacérations et ou piqûres de son corps. Ensuite, Madcap possède la capacité surhumaine de stimuler psioniquement les centres inhibiteurs des cerveaux des autres êtres humains. En les stimulant, il peut pousser ces personnes à agir d’une manière générale de façon euphorique, extrêmement expansive et sans aucune inhibition naturelle. Comme Marvel aime le faire, d’autres personnages font une courte apparition tels que Steve Rogers, Luke Cage, La Renarde Blanche ou encore Bob son pote de l’Hydra. Une histoire mineure pour Deadpool qui reste toujours aussi attrayant.

Ainsi, après l’immense apocalypse qu’a été Secret Wars les revues reprennent leur rythme normal et Deadpool ne fait pas exception à la règle. Ce premier tome de All-New Deadpool a permis le retour de Madcap un personnage méconnu de l’univers Marvel au destin étroitement lié à Deadpool. 

Laissez votre commentaire