Critique “Sorcières, sorcières, le mystère des fleurs de tempête” de Joris Chamblain et Lucile Thibaudier – L’hiver à Pamprelune

Critique “Sorcières, sorcières, le mystère des fleurs de tempête” de Joris Chamblain et Lucile Thibaudier – L’hiver à Pamprelune

Le quatrième tome de la saga Sorcières, sorcières, intitulé Le mystère des fleurs de tempête, est sorti aux éditions Kennes le 8 novembre 2017. Dans ce dernier tome, la petite Miette mène l’enquête afin de découvrir le secret de sa grande sœur Harmonie.

Grandir à Pamprelune

Dans Le mystère des fleurs de tempête, Miette a bien grandi et est désormais en mesure de mener seule l’enquête afin de découvrir ce qu’il arrive à sa sœur Harmonie. Celle-ci disparaît mystérieusement chaque jour et adopte un comportement étrange. En effet, la jeune Miette n’est pas la seule à grandir et Harmonie entre dans la difficile période de l’adolescence. Les questionnements et difficultés des adolescents sont abordés avec poésie par les deux auteurs, qui ne peinent aucunement à imager les sentiments des personnages. L’ouvrage s’interroge habilement sur la peur de grandir, la crainte de l’avenir et du mystère qu’il comporte. En cela, la saga Sorcières, sorcières est un régal pour les petits qui peuvent s’identifier aux deux sœurs et grandir avec elles, mais aussi pour les plus grands qui peuvent aisément tomber sous son charme.

Un secret bien gardé

Le mystère des fleurs de tempête est une énigme qui donne beaucoup de fil à retordre à Miette. En plein hiver, Harmonie a trouvé un lieu qui regorge de ces fleurs de tempête magnifiques qui s’étendent à perte de vue. C’est un secret très bien enfoui qui permet aux deux auteurs d’aborder une fois de plus des thèmes importants. Par le biais de ces plantes, ils font comprendre que, pour savoir où on va, il est important de savoir d’où on vient. Si ces plantes poussent aujourd’hui, c’est qu’elles ont des racines, une origine. Ces racines sont capitales pour permettre aux enfants de bien grandir, tout comme la famille de Miette et Harmonie est indispensable à leur bon développement depuis le premier tome. Dans Le mystère des fleurs de tempête, le lecteur est au plus près de la famille de Miette et Harmonie et rentre davantage dans leur intimité avec une enquête plus personnelle.

L’histoire de la magie

Ce quatrième tome plonge les deux sœurs dans les origines de la magie, à une époque où même les sorts n’existaient pas encore. Avec l’aide des Kors, les petites créatures savantes, Miette va pouvoir découvrir avec le lecteur l’histoire de la magie et l’étude des runes afin de comprendre l’étrange magie inconnue à laquelle est confrontée Harmonie. L’album est tout aussi riche que les précédents en sentiments et en beaux enseignements sur l’acceptation de soi, l’amour familial et la connaissance. Les dessins toujours aussi chatoyants mettent en valeur la nostalgie d’Harmonie et la beauté de ses découvertes, révélant une Pamprelune magnifique sous la neige. Après avoir pu suivre avec passion et émerveillement les nouvelles aventures des deux sœurs, les petits lecteurs sont de nouveau amenés, pour leur plus grand bonheur, à résoudre trois enquêtes en leur compagnie.

Avec ce quatrième tome, Joris Chamblain et Lucile Thibaudier confirment leur talent et leur sensibilité en prouvant une fois de plus qu’il est possible d’aborder une multitude de thèmes importants avec tendresse et légèreté !

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.