Critique de « We Stand on Guard » de Brian K. Vaughan et Steve Skroce

Critique de « We Stand on Guard » de Brian K. Vaughan et Steve Skroce

Critique de « We Stand on Guard » de Brian K. Vaughan et Steve Skroce

Dessins

Scénario

Edition

Summary:
Un haletant récit de résistance et de pacifisme

83%

Et si dans le futur les États-Unis attaquaient le Canada ? Voici le scénario de cette étrange BD proposée par Urban Comics depuis fin juin.

Tout pour l’eau

Les impressionnants vaisseaux des Etats-Unis

Ça va très mal dans l’avenir. Les Hommes n’ayant absolument pas changé leur mode de vie, il ne reste presque plus d’eau sur Terre… sauf au Canada. Les États-Unis attaquent leur voisin pour s’approprier cette ressource devenue très rare. Mais que peuvent bien faire les mangeurs de sirop d’érable face à un adversaire bien plus puissant ? Doit-on tout faire pour lutter quitte à oublier les valeurs que l’on veut défendre ?

L’histoire suit Ambre qui a perdu ses parents pendant la première attaque et son frère dans un camp de travail. Elle intègre un groupe de résistants qui a découvert un secret sur la technologie étasunienne. On est vite touché par cette rousse qui n’a pas été gâtée par la vie mais décide de se battre. Ce récit complet présente la réaction d’un peuple attaqué et on voit moins le camp des États-Unis.

Brian K. Vaughan, connu en France pour l’écriture de Saga est ici accompagné pour le scénario et le dessin par le canadien Steve Skroce qui a dessiné les storyboards de la plupart des films des sœurs Wachowski. Le scénario est haletant car on s’attache vite à ces résistants et on se demande comment ils vont s’en sortir face à ces machines de guerre si puissantes. Il est amusant de voir ce qu’écrit un auteur étasunien de son pays. Le dessin très réaliste et parfois assez gore plonge le lecteur dans la violence des combats. Le style de Skroce devrait plaire au fan de BD franco-belge réaliste. On peut simplement regretter que les couleurs fades manquent un peu de nuances.

Derrière la science-fiction, une œuvre engagée

Ambre, une résistance canadienne

On peut lire ce livre comme une œuvre de science-fiction mais c’est aussi une vision flippante sur un avenir possible. Quand un pays est dirigé par Donald Trump, on peut parfois si dire que le pire est possible. Heureusement, le livre nous montre aussi que des individus peuvent mettre la liberté et la démocratie au-dessus de tout. C’est aussi une œuvre engagée. Les deux scénaristes montrent la violence de la guerre de manière brute et sanglante. Malgré la neige omniprésente dans les dessins, on peut se demander si les auteurs ne pensent pas plutôt à la Syrie ou l’Afghanistan quand ils parlent de l’attaque américaine sur un pays militairement plus faible.

Comme souvent, on peut saluer la qualité de la traduction mais aussi des bonus. JustFocus vous avait déjà proposé la critique de Moonshine publiée dans la même collection Urban indies. On trouve les esquisses des couvertures et les recherches sur les personnages mais aussi l’hymne canadien en anglais et en français !

We stand on guard est un superbe récit sur la violence de la guerre et le risque du fanatisme. Climatiquement, le Canada est loin de la France en été mais c’est LA bd à lire cet été.

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.