Critique « Dans la combi de Thomas Pesquet » de Marion Montaigne : de l’humour et des étoiles

Critique « Dans la combi de Thomas Pesquet » de Marion Montaigne : de l’humour et des étoiles

Critique « Dans la combi de Thomas Pesquet » de Marion Montaigne : de l’humour et des étoiles

Scénario

Dessin

Edition

Summary:
Toute l'aventure spatiale de Thomas Pesquet en deux cent pages. Un humour décapant au service d'une pédagogie douce. Attention, une fois commencée, vous ne pourrez plus la lâcher !

80%

Indispensable

On ne présente plus Thomas Pesquet. L’astronaute Français nous a fait rêver pendant six mois avec ses photos prises depuis la station spatiale internationale. Face au héros nous avons Marion Montaigne. L’auteure et dessinatrice de BD nous raconte avec humour et pédagogie cette incroyable aventure.

Savez-vous comment les astronautes font leurs besoins dans l’espace ? Connaissez-vous les différentes parties qui composent la station spatiale internationale ? Pas de panique, Marion Montaigne a les réponses. Grâce à Dans la combi de Thomas Pesquet, vous pourrez vous aussi étaler votre culture générale. Pas à pas, elle retrace le parcours de Thomas Pesquet dans sa quête des étoiles. Un chemin semé d’embûches ! Nous découvrons les questionnaires de psychologie créés par des sadiques, les tests physiques surhumains et le savoir encyclopédique que les apprentis astronautes doivent emmagasiner. Nous accompagnons notre héros à chaque étape de son périple. Ses difficultés, ses joies, ses frustrations, tout nous est montré par la plume de Marion Montaigne. L’auteure nous offre une vision globale : elle n’oublie pas l’entourage de Thomas Pesquet, lui aussi embarqué dans cette aventure hors du commun. Une épopée qui s’étire sur neuf ans. Neuf années où l’on se balade de l’Allemagne à la Russie, des Etats-Unis à l’espace. Un grand voyage aussi drôle qu’instructif.

Dans la combi de Thomas Pesquet
Beaucoup de concurrents, très peu d’élus

Une collaboration qui fonctionne

Avec son talent habituel, Marion Montaigne réussit à conjuguer humour et éducation. L’auteure de la série Tu mourras moins bête sait rendre accessible les notions les plus complexes. Et si quelques termes techniques nous échappent encore (il faut être astronaute pour comprendre ce qui se cache derrière les sigles ECLSS ou CDRA), on retient suffisamment d’informations pour pouvoir briller lors de la prochaine soirée. L’autre tête de ce duo est évidemment Thomas Pesquet. L’astronaute a su faire preuve de beaucoup d’autodérision et d’humilité. Il se livre à travers ces pages et rend attachant son personnage (exagéré) de héros invincible. La collaboration fonctionne à merveille. Sorti en novembre 2017, l’album a été vendu à plus de 62 000 exemplaires. Il a également reçu le prix du public Cultura et était nominé pour le Fauve d’Or au Festival d’Angoulême.

Jetez-vous sur cette BD dès que possible. Disponible chez Dargaud, offrez-vous plus de deux cent pages de rire pour 22,50 €.

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.