Justice League Icônes: Notre critique chez Urban Comics

Justice League Icônes: Notre critique chez Urban Comics

Note

Justice League Icônes: Notre critique chez Urban Comics

Scénario

Dessins

Edition

Summary:
La quintessence du neuvième art dans toute sa splendeur !

100%

Exceptionnel

Justice League Icônes vient tout juste de paraître chez Urban Comics. Notre critique.

Urban Comics nous livre une grosse sortie avec Justice League Icônes. Entièrement dessiné par Alex Ross et scénarisé avec Paul Dini (Batman : TAS), l’ouvrage comprend quatre histoires. Elles sont chacune entièrement consacrées à un personnage pour se terminer sur une aventure hors continuité de la Justice League.

 

Superman – Paix sur la terre

Le jour de Noël, Superman amène un immense sapin en plein cœur de Metropolis. Comme toutes les années, la foule se presse pour l’acclamer. Il répond aux questions des journalistes quand soudain il entend le cri d’une petite fille…

Batman – Guerre contre le crime

Randall Winters veut redorer l’image du quartier industriel de Bayside en construisant des logements et des magasins de luxe. Pour cela, il présente à Wayne Enterprises un projet d’envergure. Bruce Wayne n’est pas dupe de cette proposition. Il connait bien le quartier, très fréquenté des malfrats et du Chevalier Noir…

51b6IimqoiL

Captain Marvel – Le pouvoir de l’espoir

Billy Batson travaille dans une radio où il vante les mérites et les exploits de Captain Marvel. Ce que personne ne sait, c’est que Billy est en réalité Captain Marvel !

Wonder Woman – L’esprit de vérité

L’Amazone est bien occupée dans le monde des hommes, entre les différents sauvetages et les arrestations de criminels. Néanmoins, elle ne se sent pas à sa place sur Terre. Est-ce parce qu’elle est une femme ?

La Ligue de Justice – Origines Secrètes

Le Pentagone ouvre ses portes à Wonder Woman et au Martian Manhunter. En effet, une grave épidémie fait rage en Afrique. J’onn contacte les autres membres de la JLA pour intervenir.

 

Quand l’art côtoie le divin…

Ce qui frappe en premier dans ces récits, c’est la simplification. En effet, ici vous ne retrouverez point de super-vilains mais des événements beaucoup plus réalistes. Le but d’Alex Ross est avant tout d’humaniser les super-héros et de les rapprocher de notre monde actuel. A ce titre, Superman devient ainsi beaucoup plus humain et activiste en nourrissant la planète entière durant une journée. Batman, quant à lui, s’ouvre un peu plus sur le monde qui l’entoure notamment lors de sa rencontre avec un jeune enfant noir qui vient de perdre ses parents. Wonder Woman est confrontée à la violence des hommes envers les femmes tandis que Captain Marvel est contraint de menacer un père qui bat son fils. En compagnie de Paul Dini, nous revenons aux origines de nos héros préférés en découvrant leur but profond : aider les autres. Le fait de découvrir leurs voix intérieures plonge le lecteur dans une position de décideur du récit, ce qui fait un bien fou dans un monde assez stéréotypé habituellement.

Du côté des dessins, nous atteignons avec cet ouvrage le summum du neuvième art. Alex Ross est un dieu dans le monde du dessin et Justice League Icônes est là pour nous le prouver. Au travers de peintures ultra réalistes, l’artiste nous livre ici un travail exceptionnel. Chaque personnage qui passe sous son crayon en ressort grandi et transformé. Les pleines pages sans dialogues permettent à Alex Ross de se lâcher avec des planches éblouissantes. Et que dire des dessins qui accompagnent l’histoire consacrée à la JLA ? Rien que le début en couleurs monochromes incite le lecteur que nous sommes à tourner les pages et à en découvrir encore plus. L’art n’a que rarement atteint cette apogée dans le monde des comics et nous serions bien malheureux de passer à côté !

Urban Comics  nous propose ici un ouvrage splendide dans sa collection DC Deluxe. C’est un pavé de 416 pages que nous pouvons découvrir et rien qu’à la vue de la couverture, nos yeux de fans sont conquis ! En bonus, plein d’anecdotes et de belles petites choses dans la continuité de ce que nous propose l’éditeur.

 

En conclusion
Ne pas posséder Justice League Icônes est une erreur qu’il vous faut vite réparer. En effet, outre des histoires remarquables, c’est avant tout les dessins qui nous prennent aux tripes. Alex Ross et Paul Dini livrent ici un ouvrage remarquable, qui comblera de bonheur les fans de l’écurie DC Comics. Pour les autres, c’est une excellente occasion de se plonger dans un univers qui renferme mille et un secrets…

 

Découvrez sans plus attendre toutes les sorties de l’éditeur Urban Comics pour le mois de mai 2017 !

Leave a Comment