Critique Civil War II, le comics qui suit le classique de Mark Millar

Critique Civil War II, le comics qui suit le classique de Mark Millar

Note

Critique Civil War II, le comics qui suit le classique de Mark Millar

Dessin

Scénario

Personnages

Summary:
Une suite qui vaut le détour en évitant les redondances. Les personnages Marvel tombent comme des mouches dans ce nouvel affrontement entre Captain Marvel et Iron Man.

80%

Bon

User Rating: 0 (0 votes)

Dix ans après la première aventure Civil War écrite par Mark Millar et dessinée par Steve McNiven, Marvel remet le couvert. Dans cette pseudo-suite, Brian Michael Bendis et David Marquez sont respectivement à l’écriture et au dessin. Pour un petit retour en 2007, c’est ici que ça se passe. Dans cette nouvelle aventure, les supers héros vont de nouveaux se confronter mais pour une toute autre histoire.

 

Clins d’œil à la première Civil War

Cette « suite » tente à la fois de se démarquer mais cherche également à honorer son prédécesseur. Cela entraîne une histoire inédite ponctuée de clins d’œil au chef d’œuvre de Mark Millar. Cette fois-ci, ce qui divise la communauté super héroïque est l’apparition de Ulysse, un jeune Inhumain capable de prédire l’avenir. Une thématique morale et  teintée de science-fiction déjà abordée dans Miss Marvel, nouvelle saga dédiée au successeur de Carol Danvers (qui est devenue Captain Marvel). A la manière de Minority Report, l’équipe de Captain Marvel utilise ces prédictions pour empêcher les crimes avant que ces derniers ne se réalisent. Sauf que l’équipe de Iron Man n’est pas d’accord avec ce procédé, estimant que ces visions restent aléatoires et qu’il existe une chance qu’elles ne se réalisent pas. Cet affrontement idéologique va être la base de la confrontation entre les deux protagonistes.

Les références à la première aventure sont légions, dans les dialogues et dans les situations. Ainsi, Iron Man affronte de nouveau un Captain, mais cette fois ci, il s’agit de l’ancienne Miss Marvel, qui possède la puissance d’une supernova. Un peu plus dur à contrôler que le grand Captain America qui se bat cette fois-ci à ses côtés.

 

SPOILER Une confrontation qui entraînera la mort de Iron Man, et une situation qui répond au premier tome : Captain America parlant au cadavre de Tony Stark. Clin d’œil au premier Civil War où les rôles étaient échangés. SPOILER

 

 

Spider-Man a encore une place décisive dans cette confrontation. Cependant, il ne s’agit pas de Peter Parker, mais de Milles Morales, le Spider-Man des Ultimate qui a rejoint la réalité de Peter Parker depuis Secret Wars. Un Spider-Man plus jeune et moins expérimenté qui doit affronter physiquement et psychologiquement les affrontements de deux supers puissances.

 

Des personnages à la mode

Marvel Comics tente de répondre aux studios Marvel en mettant en avant des personnages à la mode. Ainsi, les Avengers sont présents, de même que Captain Marvel qui sera prochainement introduite sous les traits de Brie Larson. De même, Nick Fury version Samuel L Jackson fait son apparition, lui aussi issu du même univers que le nouveau Spider-Man.

Les Gardiens de la Galaxie sont également de la partie dans une configuration inédite. Outre les personnages qui composent l’équipe des films de James Gunn, Venom et La Chose ont rejoint cette équipe barrée. De même, Thanos fait sa petite apparition et laisse un amont de cadavres derrière lui.

Evidemment, les Inhumains sont de la partie, Marvel tentant de donner envie aux lecteurs de regarder leur nouvelle série qui peine à garder la tête hors de l’eau. La série étant annoncée comme une catastrophe sans précédent pour Marvel, que ce soit qualitativement ou financièrement.  

Cette nouvelle guerre civile permet de mélanger l’ancienne et la nouvelle génération de super-héros. Ainsi se côtoient les anciens : Hulk, Iron Man, Captain America, Captain Marvel, Black Panther, etc… mais également les petits nouveaux : Miss Marvel, Spider-Man, Nova, Iron Woman, introduits depuis peu. Pas sûr que ces petits nouveaux parviennent à voler la vedette aux vétérans…

 

Des thématiques passionnantes

Ulysse des Inhumains

Ce nouveau Civil War parvient à éviter le réchauffé, en proposant une nouvelle histoire et de nouvelles thématiques. Notamment grâce à Ulysse, qui voit l’avenir. Les conséquences sont énormes, les décisions lourdes. Faut-il écouter aveuglement les pouvoirs d’un adolescent, et éviter le pire, ou laisser l’avenir suivre son cours ?

Bruce Banner en subira les conséquences. Entraînant le procès d’Œil de Faucon, avec des conséquences importantes dans l’appréciation de ces visions. Œil de Faucon change de visage et prend du galon, sortant le temps d’un instant de sa place d’ Avengers « faible ». Les morts sont nombreuses, quelques personnages emblématiques sont tombés. Cette nouvelle « Civil War » n’atteint pas la qualité du comics de Mark Millar, mais ne démérite pas. Brian Michael Bendis prend des risques, tue des personnages, présente des thématiques éthiques passionnantes et évite le manichéisme. Les situations sont litigieuses, les personnages tendancieux, et quelques apparitions valent le coup, comme le Old Man Logan qui décidément est en train de devenir un personnage central de l’univers Marvel. Wolverine ne sera donc pas resté mort bien longtemps.

 

Cette nouvelle Civil War vaut le détour proposant des thématiques nouvelles tout en comblant les aficionados de clins d’œil subtils. A nouveaux enjeux, nouveaux personnages et de nouveaux décès dans l’univers Marvel. Encore une fois, seuls des perdants ressortiront de cette confrontation.

Laissez votre commentaire