Les expositions RMN 2015

Les expositions RMN 2015

Pour 2015, la Réunion de Musée Nationaux (RMN) nous a encore concocté un programme extraordinaire d’expositions toutes aussi passionnantes les unes que les autres. Voilà de quoi nous émerveiller et nous cultiver dés le mois de mars.

Les Tudors (18 mars – 19 juillet 2015) au musée du Luxembourg
Pour la première fois en France, voici une exposition consacré à une dynastie au destin hors du commun. Après avoir découvert les Borgia au musée Maillol, Le musée du Luxembourg s’arrête sur la vie des Tudors entre 1485 et 1603. Légendes ou réalités, l’histoire de ses souverains a profondément marqué celles de l’Angleterre et de l’Europe. Que ce soit politique, religieux ou artistique, leur influence fut notable et continue d’alimenter l’imaginaire d’auteurs et de cinéastes.

Velázquez (25 mars – 13 juillet 2015) au Grand Palais
Cette exposition est une rétrospective sur l’oeuvre du peintre espagnol. Elle permettra de parcourir sa production de ses débuts à Séville jusqu’à la fin de sa vie. Il s’agira de présenter l’art espagnol dans un climat de création en effervescence, mais aussi l’influence qu’apportera le travail de Velázquez sur ses contemporains et après sa disparition. Une exposition riche qui proposera pour la première fois des toiles récemment découvertes.

Jean Paul Gaultier (1er avril – 3 août 2015) au Grand Palais
Créé en 2011 à Montréal, après Dallas, San Francisco, Madrid, Rotterdam, Stockholm, New York, Londres et Melbourne, l’exposition Gaultier arrive enfin à Paris pour le plus grand plaisir des amateurs de mode. Nom incontournable de la french touch, ce créateur surnommé « l’enfant terrible de la mode » a chamboulé le prêt-à-porter et la haute couture dès les années 1976 avant de monter sa propre maison en 1997. L’exposition est en soi une véritable création et vous réserve bien des surprises.

Icônes américaines. Chefs-d’œuvre du SFMOMA et de la collection Fisher (8 avril – 22 juin 2015) au Grand Palais
A l’occasion de sa fermeture pour rénovation, le San Francisco Museum of Modern Art fait voyager sa collection à travers le monde. Ce sont 60 oeuvres d’art moderne et contemporaines les plus importantes qui seront ainsi exposées dans la galerie sud-est du Grand Palais : Andy Warhol, Alexander Calder, Roy Lichtenstein, Ellsworth Kelly, Agnes Martin… Un incroyable panorama de l’art américain de l’après guerre à nos jours.

Le second semestre proposera des expositions toutes aussi fascinante :
Fragonard amoureux (16 septembre – 24 janvier 2016) au musée du Luxembourg qui permettra aux visiteurs de plonger dans le 18ème siècle de la séduction et de l’intrigue amoureuse.
Elisabeth Louise Vigée Le Brun (1755-1842) (23 septembre – 11 janvier 2016) au Grand Palais, une première retrospéctive qui retracera la vie palpitante de la portraitiste de Marie Antoinette.
Picasso et l’art contemporain (titre provisoire) (7 octobre – 29 février 2016) au Grand Palais, un nouveau point de vue sur l’oeuvre du maître qui s’attachera à décortiquer certains de ses travaux.
Lucien Clergue (13 novembre – 15 février 2016) au Grand Palais, exposition posthume sur un artiste visionnaire, un photographe qui a beaucoup contribué à la renommée de son art.

EN DEHORS DE PARIS :

Cap sur l’Amérique. Napoléon de Waterloo à l’île d’Aix (22 avril – 21 juillet 2015) au
Château de Malmaison
Cette exposition aura pour but de faire revivre au visiteur les rêves d’Amérique de l’empereur au lendemain de la défaite de Waterloo. Malmaison, son refuge, accueille ainsi des oeuvres qui nous feront découvrir un Napoléon bien différent de celui que l’on connait : explorateur du nouveau monde en quête d’une nouvelle vie.

Napoléon Ier ou la légende des arts (24 avril – 27 juillet 2015) au Palais impérial de Compiègne
Découvrir l’impact de Napoléon et de sa politique impérialiste sur l’art, tel est le propos de cette exposition qui décortiquera le style empire. En partant du Néo-classicisme et en explorant ses influences même après la chute de Napoléon, on constate que ce courant artistique est bien plus large que la période historique qu’il est supposé représenter.

Art Fiction, de la ville aux étoiles (22 mai – 27 septembre 2015) à la Vieille Charité de Marseille
Voilà une exposition atypique qui explorera la fascination des derniers siècles pour les évolutions de la science et la conquête spatiale. Comment certains artistes se sont appropriés ces préoccupations pour les mettre au cœur de leurs créations. Trois thèmes seront abordés : la ville utopique, le monde robotisé et l’échappée dans le cosmos.

Echanges au Néolithique. La Première industrie du luxe (juin – novembre 2015) au Musée national de la Préhistoire à Les Eyzies-de-Tayac
Derrière ce titre quelque peu étonnant, se cache une réelle étude sur l’apparition des sociétés qui sont à l’origine du nivellement social. Ce nivellement s’est souvent fait par l’importance des objets et la valeur que les hommes leur ont donné. Ce sont ces objets, mis en scène qui permettront de mieux saisir l’évolution de l’homme du Néolithique, de 5 500 à 2 000 avant JC.

Joie de Vivre (26 septembre – 17 janvier 2016) au Palais des Beaux-Arts de Lille
L’art comme vecteur de la bonne humeur et du bonheur ? C’est ainsi que l’envisage cette exposition qui tâchera de nous révéler les bienfaits de la création en ces temps moroses. A travers les oeuvres de Monet, Matisse, Signac, rayonnantes de soleil, de Picasso, Dufy, Rodin, Niki de Saint-Phalle, Murakami… le visiteur sera plongé dans un tourbillon euphorique de thématiques légères et agréables. N’oubliez pas, le bonheur réside dans l’instant !

La Nef du Grand Palais réservera aussi son lot de surprises avec notamment le retour du Cinéma Paradiso au mois de Juin.

Un programme chargé et passionnant que nous ne manquerons pas de chroniquer en amont des événements. A suivre sur Just Focus…

Leave a Comment