Indiens des plaines au quai Branly

Indiens des plaines au quai Branly

Loin des clichés véhiculés par le cinéma américain, le quai Branly nous offre l’occasion de partir à la rencontre des indiens des plaines, une magnifique exposition regroupant plus de 130 objets d’Art retraçant le parcours et l’histoire de ce peuple prestigieux.

Cette magnifique exposition s’articule autour de l’art amérindien, qu’il soit récent, comme dans la première partie de l’exposition, ou ancien, datant de la fin du 18ème et du début du 19ème siècle. En introduction, quelques superbes photos et un peu de vocabulaire – le nom des tribus concernées – permettent de les situer dans l’espace. Ce sont les Cheyenne, les Blackfoot, les Comanches ou les Pawnee… et les Sioux, ce peuple orgueilleux, divisé en plusieurs communauté et à qui l’ont doit le célèbre Sitting Bull.

La première partie nous fait découvrir les artistes contemporains revendiquant toujours leur appartenance et leur fierté culturelle. Objets traditionnels détournés, vêtements de cérémonie avec des matériaux inattendus, broderies, peintures et illustrations… La diversité de ses oeuvres nous montre que les tribus des plaines vivent encore et sont artistiquement actives.

La diaspora, les réserves et les massacres répétés au 19ème siècle n’ont pas réussi à anéantir ces nations. On apprend notamment que la population amérindienne a subit une croissance récente et on découvre sa nouvelle répartition sur ce qui était avant son territoire.

Après un bref rappel des clichés de l’indien sauvage tel que nous le connaissons dans les films hollywoodiens, le quai Branly propose ensuite une superbe salle, riche en contenu.

Un parcours chronologique qui permet aux visiteurs de mieux comprendre l’évolution culturel de ce peuple et de l’inscrire dans l’histoire des Etats Unis. A travers des cartes, on découvre à quel point les indiens d’Amérique occupaient le territoire et l’ampleur de leur influence. Leur vie était rythmée par les migrations des bisons, animal totem, sacré et indispensable à leur survie. On retrouve aussi cet importance dans leur art.
Des explications claires et précises sur les rapports entre les tribus indiennes et les américains. La conquête de l’ouest est mise en lumière par des documents et des cartes indiquent les différents mouvements des blancs autour la création des lignes de chemin de fer.
Enfin, tout ce propos est illustré par de nombreux objets issus de différentes tribus : robes brodées de perles, tuniques, carquois, armes, peaux peintes, sac, sublimes parures, bijoux… De quoi s’émerveiller devant le raffinement de l’art amérindien ou simplement s’émouvoir sur les représentations de scènes de chasses ou de guerre.

L’exposition se termine sur la présence de 2 tipis et d’une partie interactive à destination des plus jeune qui leur permettra de mieux comprendre et intégrer ce qu’ils ont pu observer pendant l’exposition.

Un très bon moment à passer pour se rappeler la grandeur des nations indiennes et ne pas oublier que leur esprit est toujours vivant et continuera d’exister tant que leur descendant continueront de témoigner de leur héritage. Vous avez jusqu’au 20 juillet pour partir à leur rencontre !

[vsw id= »K-yI6zkkT3E » source= »youtube » width= »575″ height= »425″ autoplay= »no »]

Laissez votre commentaire