Festival Île de France : Cabaret New Burlesque

Festival Île de France : Cabaret New Burlesque

Quoi de mieux pour diversifier la programmation du festival Île de France que le Cabaret New Burlesque : un show extravaguant et rocambolesque pour ceux qui apprécient les belles en chair dans le cadre chatoyant du Cirque d’Hiver.

Découvertes avec le film Tournée de Mathieu Amalric, les américaines du Cabaret New Burlesque n’ont pas leur pareil pour vous faire passer une bonne soirée. Elles avaient fait leur première représentation sur Paris au théâtre de la cité internationale, mais depuis, la capitale les a adoptées. De la Cigale au théâtre du Rond Point, c’est finalement le Cirque d’Hiver qui les a accueilli le week-end dernier : un cadre qui colle très bien avec leurs paillettes, leurs boas en plumes et leur grain de folie.

Kitten on the Keys, en monsieur Loyal, présente ce bal de l’effeuillage avec des numéros aussi beaux que sensuels, parfois sensibles, parfois drôles, toujours bien exécutés. On retrouve Mimi Le Meaux, Dirty Martini, Julie Atlas Muz, Roky Roulette et Ulysse, qui ramasse inlassablement vêtements et accessoires que les filles abandonnent avec grâce derrière elles. Evie Lovelle ne fait plus partie du casting et on regrettera cette grande brune timide, un peu pudique, que la réserve rendait encore plus délicate et sophistiquée, mais on accueille avec plaisir la sulfureuse et dangereuse Catherine D Lish dont les formes voluptueuses enchantent et envoûtent le spectateur. Son numéro de l’araignée et de la coupe de champagne furent particulièrement remarquables.

A l’occasion du festival, le show s’est enrichi de guest. Pony Hoax accompagne les filles en musique et quelques personnalités viennent ajouter leurs voix… Et ce n’est malheureusement pas toujours une réussite.On se demande encore pourquoi on s’obstine à faire chanter Arielle Dombasle qui massacre Moon River sur l’excellent numéro de Julie Atlas Muz. On entendait à peine The Lengendary Tigerman et un autre chanteur un peu surexcité donnait l’impression d’une ambiance karaoké au milieu des filles.
On saluera cependant la prestation d’Arthur H qui a su relever le niveau et l’humour de Rossi de Palma qui, sans se prendre au sérieux, a ajouté son excentricité au spectacle.

Après le show, on peu retrouver, comme à chaque fois, les filles pour une séance de dédicaces, accompagnée de Roky Roulette, sur leur stand de merchandising. Tous sont très abordables et souriant, et c’est une excellente occasion de les approcher et rigoler avec eux.

En bref, un show qu’on a déjà vu, qu’on prend plaisir à revoir et qui s’enrichi de quelques nouveautés, mais qui aurait pu se passer de certains invités qui malheureusement n’apportent pas grand chose, mais heureusement n’éclipse pas pour autant la qualité et la fraîcheur du Cabaret New Burlesque.

  1. […] Festival Île de France : Cabaret New Burlesque […]

Leave a Comment