« Chorégraphes américains à l’Opéra de Paris, de Balanchine à Forsythe »  au Palais Garnier

« Chorégraphes américains à l’Opéra de Paris, de Balanchine à Forsythe » au Palais Garnier

La danse américaine avec l’exposition « Chorégraphes américains à l’Opéra de Paris, de Balanchine à Forsythe » est à l’honneur au Palais Garnier jusqu’au 25 septembre 2016 !

S’il n’est pas donné à tout le monde de devenir étoile, s’il n’est pas donné à tout le monde non plus d’aller admirer un ballet à l’Opera, ne manquez pas l’occasion de visiter l’Opera Garnier.

Ci-dessous trois raisons :

  1. Le fantôme de l’Opera
  2. L’intérieur du lieu est splendide
  3. L’exposition qui s’y tient actuellement « Chorégraphes américains à l’Opéra de Paris, de Balanchine à Forsythe ».

 

Une exposition sur la danse à l’Opéra … jusqu’ici tout va bien.

Mais pourquoi donc la danse  américaine ? Via cette toute nouvelle exposition, la BNF et l’Opéra nous proposent de (re)découvrir les figures emblématiques de la danse américaine moderne qui ont marqué le Ballet de l’Opéra.

Si George Balanchine et William Forsythe sont des noms qui ne vous parlent pas vraiment, retenez qu’ils ont en commun la tradition classique.

danse-classique

 

Si les Etats-Unis, terre d’accueil et de métissage,  représentent historiquement un véritable vivier culturel, ils sont surtout synonyme de changement pour l’Europe. L’exposition nous permet d’explorer l’univers de ses artistes américains régulièrement conviés à l’Opéra de Paris pour impulser un renouveau venu d’outre-Atlantique.

George Balanchine
George Balanchine

Reprenons les bases :

George Balanchine avait son style propre : des mouvements dynamiques, précis et vigoureux toujours associés à une combinaison de pas complexes, voire acrobatiques.  C’est LE chorégraphe qui a prôné la beauté formelle et la virtuosité technique.

William Forsythe, quant à lui,est considéré comme le chorégraphe « le plus européen des Américains ». Il a à son actif une centaine de créations, dont plusieurs sont des commandes de compagnies internationales prestigieuses. Il est d’ailleurs le nouveau « chorégraphe associé » du ballet de l’Opéra de Paris.

 

L’exposition « Chorégraphes américains à l’Opéra de Paris, de Balanchine à Forsythe » est l’occasion parfaite de tester vos connaissances sur la danse américaine, ou de découvrir comment elle est devenue un phénomène dans l’histoire de l’art chorégraphique.

Tout ce qu’il s’est passé entre la période de George Balanchine et celle de William Forsythe est ici évoqué dans une exposition en 4 parties.

  • « Premiers échanges » avec l’Amérique (1947-1972)
  • « La période d’expérimentation » (1973-1980)
  • « Eclectisme et pluralité » (1980-1989)
  • L’après 1990

Le parcours est chronologique et thématique. Le visiteur découvre près de soixante-dix ans de créations ! Photographies, splendides costumes, maquettes, notes préparatoires  aux chorégraphies, vidéos, Il y en a pour tous les goûts !

afficheEn somme, une belle exposition pour découvrir comment la danse américaine symbolise modernité et affranchissement du corps par la libération des mouvements. Et quoi de mieux qu’une vidéo pour illustrer le mouvement ? Gros coup de cœur de la rédaction concernant celles diffusées durant l’exposition. 

 

Infos pratiques

L’exposition « Chorégraphes américains à l’Opéra de Paris, de Balanchine à Forsythe » à la Bibliothèque-musée de l’Opéra

8 rue Scribe, 75009 Paris
Téléphone : 33(0)1 53 79 37 40 

Tous les jours, de 10h à 17h

Tarif plein : 11 €
Tarif réduit : 7 €

 

Leave a Comment