Bernard Buffet, l’exposition au Musée d’Art Moderne de Paris

Bernard Buffet, l’exposition au Musée d’Art Moderne de Paris

 

Bernard Buffet, vedette de la peinture d’après-guerre, est méconnu du grand public aujourd’hui. Le Musée d’art moderne de la ville de Paris réhabilite cet artiste « oublié » avec une grande rétrospective d’œuvres judicieusement sélectionnées.

Un peintre controversé

Le choix du Musée d’art moderne peut paraître surprenant tant l’artiste divise. Jamais un musée parisien n’avait consacré une exposition à Bernard Buffet. Comme l’a justement rappelé Dominique Gagneux, commissaire de l’exposition, qu’il soit détesté ou adoré, Bernard Buffet ne laisse personne indifférent. Pourtant, si son nom n’est pas oublié, sa peinture l’est en grande partie. Ainsi, l’exposition se veut comme une réparation, un hommage à celui qui a, à ses débuts été désigné comme le successeur de Pablo Picasso. Le magasine Beaux Arts de septembre 2016 sur les 50 meilleures expositions à voir à la rentrée titrait la brève consacrée à cette dernière  : « Bernard Buffet : vers une sortie du purgatoire ? ». Le parcours chronologique proposé permet de repenser la valeur de l’œuvre rapporté à la question de la réception.

Un artiste d’après-guerre…

Les thèmes abordés par l’artiste sont variés, mais le style lui, est constant. Il le trouve dès 1955 et ne l’abandonne plus. Le trait est incisif et le graphisme sec. La linéarité est pour lui décisive. Les personnages décharnés avec leurs figures statiques ne sollicitent pas particulièrement le regard du spectateur. Les sujets de ses premières œuvres sont des nus masculins et féminins pour lesquelles il se fait remarquer. Ses toiles reflètent alors la désolation d’après-guerre. La critique et la presse l’encensent et peinent à le ranger dans une case.

Et incompris de la critique

 Les tableaux de la période tardive sont considérés avec mépris par nombre de critiques et d’historiens de l’art qui accusent Bernard Buffet d’avoir cédé à la facilité et à la systématisation. Il est vrai que les toiles des dernières salles sont plus spectaculaires et moins intéressantes mais témoignent de la fureur de peindre de l’artiste.

Le traitement de sa notoriété n’obstrue pas l’analyse de l’œuvre mais permet de renouveler le regard sur un artiste star. Une curieuse exposition à découvrir.

Rétrospective Bernard Buffet
Du 14 Octobre 2016 au 26 Février 2017
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
11 Avenue du Président Wilson 75116 Paris

Article écrit par Armelle Girard

Laissez votre commentaire